Search
dimanche 9 décembre 2018
  • :
  • :

Accountability-Lab Mali: doter n’initiative d’une feuille de route

La première session du Conseil d’Administration de Accountability-Lab Mali a eu lieu, le samedi 23 juin 2018, à l’Hôtel Onomo. Pour la circonstance, la présidente de séance, Mme Gnama Koné, avait à ses côtés, le Directeur Pays de Accountability-Lab, M. Moussa Kondo et les autres administrateurs.

Faut-il le rappeler, cette première session de Accountability-Lab Mali a porté sur les points suivants : les rapports des différentes activités ; les difficultés rencontrées ; les prévisions financières qui tournent autour de 150 millions de FCFA, entre autres.
Selon Mme Gnama Koné, dans toute organisation, une évolution s’impose. C’est pourquoi, à travers cette première session, il s’agit de donner ensemble une feuille de route à cette jeune structure qui est Accountability-Lab Mali. Elle a expliqué qu’Accountability-Lab Mali, avec ses approches innovantes, est une organisation inclusive, voire un espace de repérage et de reconnaissance des travailleurs honnêtes au Mali. Elle a insisté sur des recommandations pertinentes afin de permettre à Accountability-Lab Mali de grandir encore davantage.
Le Directeur Pays de Accountability-Lab, notre confrère Moussa Kondo, a rappelé que les activités de Accountability-Lab Mali ont été lancées, il y a deux ans. Selon lui, comme toute organisation importante, la gestion dans le temps des activités et du contenu des programmes de cette organisation est d’une importance capitale. M. Kondo trouve qu’une seule personne ne peut faire tout ce qui est nécessaire pour le développement d’une organisation.
« Cette organisation, nous la voulons engagée aux côtés des jeunes actifs et tous ceux qui contribuent au développement de notre pays. C’est pour cela que nous avons organisé cette première session pour avoir plus d’impacts sur ce que nous faisons, depuis la création de Accountability-Lab Mali », a précisé le Directeur Pays de Accountability-Lab. Il a fait savoir que cette session a porté sur : les rapports d’activités ; les difficultés rencontrées ; les prévisions financières qui tournent autour de 150 millions de FCFA. Moussa Kondo a expliqué qu’il y a des activités qui n’ont pas connu de financements jusque-là. L’idéal pour lui aujourd’hui est de pouvoir exécuter les différents projets. Selon lui, les activités en projet cette année, en plus de Accountability-Lab Mali, sont l’espace de travail en commun ; l’entrepreneuriat social ; les bureaux d’aide-citoyen. Aux dires du Directeur Pays de Accountability-Lab Mali, il est important de pouvoir réaliser les différents projets pour avoir un impact réel sur le terrain.

Par Christelle KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *