Search
samedi 8 mai 2021
  • :
  • :

Aigles du Mali: le retour triomphal des héros d’une nation réunie

Après un parcours glorieux et héroïque, les Aigles locaux du Mali, désormais vice-champions d’Afrique, accompagnés par le ministre de la Jeunesse et des Sports, le président de la Fédération malienne de Football et l’ensemble des supporters qui avaient fait le déplacement pour la finale, ont regagné Bamako ce lundi 8 février 2021en début d’après-midi.

L’envol des majestueux Aigles qui ont plané sur ce Championnat d’Afrique des Nations qui vient de finir avant-hier à Yaoundé est enfin terminé. Au coup du sort, il faut ajouter l’improbité d’un arbitrage africain qui fait toujours la risée, hélas, de notre race et de tout un Continent. S’il y avait justice dans le sport, la victoire aurait choisi notre camp. Mais, hélas, le football est ainsi fait : ceux qui méritent la victoire ne sont pas toujours les vainqueurs.
La faute ? À personne, à part bien sûr l’homme en noir, Peter Waren Kamaku, dont le nom sera retenu comme cet autre Mohamed Larach ! Sinon, les garçons ont donné le meilleur d’eux-mêmes après avoir fait le plus difficile et parvenu là où les plus optimistes prévisionnistes ne les attendaient pas.
L’engagement et la détermination, il faut les saluer dans le collectif et dans le coaching. Les poulains de Nouhoum DIANE par leur bloc compact tout au long de ce CHAN, montrent la voie à cette Nation déchirée, fragmentée, ballottée entre urgences et priorités. Il faut aussi les saluer chez les dirigeants. Du jeune et passionné ministre des Sports qui a réussi à faire bouger les lignes et à faire aimer à nouveau le supportage des Aigles, à la FEMAFOOT qui n’a pas fait que distribuer des liasses d’argent.
Il faut, par-dessus tout, saluer la solidarité qui a prévalu au sein de l’équipe nationale du Mali, du ministre aux supporters, des dirigeants à l’encadrement. Pour une fois, les Maliens avaient une ambition commune, un objectif commun et ensemble nous avons vibré aux prouesses des Aigles qui s’envoleront encore plus haut et plus loin dans le firmament du football africain et mondial.
Merci à tous, la vie continue.

PAR BERTIN DAKOUO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *