Search
jeudi 25 février 2021
  • :
  • :

Amélioration des conditions des journalistes: Soumi en avocat défenseur

Le président de l’Union pour la république et la démocratie (URD), Soumaila CISSE, a présenté hier mardi, ses meilleurs vœux du nouvel an et ceux de son parti aux médias du pays, à la Maison de la presse. Le chef de file de l’opposition, non moins président du parti URD, a profité de cette tribune dénoncer la gestion faite du pays par le régime en place, avant de plaider pour plus de moyens à la presse pour mieux exercer sa profession.

Il a avait à ses côtés, le vice-président de la Maison de la presse, Alexis KALAMBRY qui recevait ces vœux au nom de l’ensemble de la presse nationale. Plusieurs cadres du parti ont honoré de leur présence à ce rendez-vous.
Dans ses mots de bienvenue, le vice-président de la Maison de la presse a indiqué que cette cérémonie de présentation de vœux est un honneur du parti URD à tous les journalistes de notre pays. Selon lui, elle est en phase de devenir une tradition bien établie par le parti URD, depuis quelques années, pour apprécier l’évolution du monde des médias dans notre pays et dans le monde. À cet effet, le vice-président de la Maison de la presse a salué et félicité le parti URD pour cet exercice avant de souhaiter qu’il soit pérenne.
Après ces mots de bienvenue, le président Soumaila CISSE s’est prêté à l’exercice en présentant ses vœux les meilleurs du nouvel an 2017, à l’ensemble de la presse nationale avant de se prononcer sur l’évolution du monde des médias ; dans notre pays.
Selon Soumaila CISSE, 2016 a été riche en événements et particulièrement éprouvante pour les journalistes. En effet, a-t-il relevé, dans le rapport Reporters sans frontières, ce sont 74 journalistes qui ont été tués dans le monde dans l’exercice de leur profession, contre 110 décès en 2015.
Dans notre pays, a également signalé Soumaila CISSE, la situation des journalistes est triste sinon alarmante. Il fait illustrer ce constat par deux situations : dans un premier temps, souligne-t-il, le pays n’a pas les nouvelles du journaliste Birama TOURE, depuis un an. Dans un second temps, des menaces sont proférées contre Adama DRAME du journal le ‘’Sphynx’’.
Soumaila CISSE a précisé qu’autant son parti prône le respect par les journalistes des règles déontologiques de leur profession, autant il condamne fermement les actes d’intimidation et les menaces à l’encontre de ces derniers.
Dans tous les cas, le premier responsable de l’URD s’est dit disposé à accompagner la presse dans l’exercice de sa fonction, tout en promettant de mettre les journalistes dans les conditions si Dieu lui donnait la chance de briquer la magistrature suprême.
Il pense que l’aide à la presse allouée aux organes de presse est insuffisante et doit faire l’objet d’augmentation en vue de permettre aux différentes structures de presse d’émerger.
Quant à l’évolution de la liberté de la presse dans notre pays, Soumaila CISSE a souligné qu’à cause de la crise de 2012, le pays a perdu sa place de bon élève du continent africain, en matière de la liberté de presse et de démocratie. Pour preuve, il a fait savoir que notre pays a chuté en 2016 dans le classement du Rapport de Reporters sans frontières : de la 118e place en 2015, notre pays s’est retrouvé à la 122e position, en 2016.
Dans son speech, il a également évoqué des événements douloureux qui ont Marquet 2016. Pour lui, 2016 a été une année particulièrement difficile et meurtrière pour notre pays malgré la signature de l’accord pour la paix. En effet, a-t-il fait savoir, pour la seule année de 2016, notre pays a enregistré 332 morts dans des attaques terroristes, dont 207 civiles, soit une hausse de 121 % des victimes. Pendant la période, il dit recenser également 385 attaques, soit plus d’une attaque par jour.
« Ces attaques ont augmenté de 92 % par rapport à 2015, après la signature laborieusement obtenue des groupes rebelles, d’un accord de paix et de réconciliation issu du processus d’Alger. Plus de 100 morts sont déjà au compteur de l’année 2017 », s’est-il indigné.

Par Sikou BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *