Search
dimanche 18 août 2019
  • :
  • :

Aménagement du stade municipal de Kalaban-Coura: plus de 122 millions de francs CFA

Les travaux d’aménagement du terrain municipal de Kalaban-Coura financés par un opérateur économique de la Commune V, Youssouf DJIGUIBA, pour plus de 122 millions de FCFA, dans un délai de 18 mois, ont été officiellement lancés, lundi dernier, sur le site, à travers la pose de la première pierre de l’édifice.

La cérémonie officielle de lancement était présidée par le représentant du ministre de la Décentralisation et de la fiscalité locale, Lassina DIARRA. Il avait à ses côtés le maire de la Commune V du District de Bamako, Amadou OUATTARA ; l’honorable députée, élue de la Commune, Mme Jacqueline Nana TOGOLA.
On y notait également la présence du porte-parole du généreux bailleur ; le président du comité local des sports de la CV, Aly OUOLOGUEM, ainsi que de plusieurs notabilités coutumières, religieuses, des femmes et jeunes sportifs des quartiers voisins.
Le porte-parole du partenaire financier a indiqué que mandataire a voulu requérir l’anonymat. Il préfère, dit-il se contenter, des avantages que le présent projet va apporter à l’épanouissement de la jeunesse et au développement du sport dans le quartier de Kalaban Koura. Par ce geste, il s’agit pour M. DJIGUIBA d’apporter sa pierre à la construction de sa commune qui lui a tout donné. Le porte-parole a souhaité que son geste serve surtout d’exemple à d’autres personnes de la CV afin de lui emboîter le pas, en finançant d’autres projets de développement de la commune. Le maire OUATTARA a, quant à lui, salué le mécène, Youssouf DJIGUIBA, opérateur économique de son état qui a bien voulu accompagner la jeunesse et le sport de la Commune V, à travers cette donation à titre gratuit.
Aussi, s’est-il félicité de la clairvoyance de la tutelle et de Mme le gouverneur qui ont bien voulu apporter la caution de l’État à ce partenariat entre M DJIGUIBA et la mairie de la Commune V.
Par ailleurs, il a profité de l’occasion pour réaffirmer la reconnaissance de la jeunesse et surtout du Comité local de sportif au mécène et à l’autorité de tutelle.
Selon le maire de la CV, le lancement des travaux, qui consisteront au nivèlement, à la sécurisation (clôture), à l’éclairage, à l’édification de terrains de football, de basketball, coûteront au partenaire la bagatelle de 122 millions FCFA, pour une durée initiale de 18 mois. Ce qui, pour lui, restera à jamais gravé dans la mémoire collective des responsables et jeunes de la CV.
Selon les cas et suivant leur avancement, a-t-il souligné, ils seront contrôlés grâce à l’appui-conseil de l’Agence de développement régional et à l’expertise des directions régionales de l’Urbanisme et de l’habitat ; l’Énergie et de l’hydraulique ; et des Sports et de l’éducation physique.
« À l’achèvement des travaux, d’importantes améliorations, il est attendu de cette infrastructure, l’amélioration du cadre de vie des jeunes sportifs et des personnes âgées puis qu’ils exigeront la pratique des disciplines individuelles et collectives à un niveau plus élevé », a-t-il noté. À M. le maire d’ajouter : « C’est donc légitime que la CV ambitionne désormais être pourvoyeuse de certaines équipes régionales, voire nationales ».
Au Comité local de sports, aux jeunes filles et garçons, bénéficiaires du futur joyau, il a rappelé qu’ils n’ont pas le droit à l’échec au moment où la politique de la ville reste globale et non sectorielle. La sécurisation (clôture de la Maison des jeunes de Kalaban Koura s’inscrit dans cette dynamique, a-t-il indiqué.
Aux entreprises exécutantes, le maire les a vivement invitées à faire surtout preuve de professionnalisme afin d’être à la hauteur de l’espoir suscité par le présent projet : « Je vous invite surtout à tout mettre en œuvre pour réaliser les travaux dans les délais
Prévus avec un respect scrupuleux des cahiers de charges ».
En conclusion, le maire a émis le souhait ardent de voir d’autres mécènes emboîter le pas à M DJIGUIBA pour les terrains de Daoudabougou et de Baco-Djicoroni.
Quant au représentant du ministre de la Décentralisation et de la fiscalité locale, il s’est félicité de ce projet qui cadre avec la politique du gouvernement en matière du développement local qui consiste pour les collectivités territoriales de savoir mobiliser les ressources endogènes et exogènes.
M. DIARRA a salué l’initiative qui est consacrée à la promotion du sport, facteur de santé, de développement physique et de la cohésion sociale.
Pour sa part, le président du Comité local de sport, tout en remerciant M DJIGUIBA et la mairie de la CV, a invité les jeunes de Kalaban-Coura à l’unité et à l’entente pour la bonne gestion ainsi que le bon fonctionnement des activités sportives du futur stade.
En présentant la maquette, l’architecte, Abdramane KONE, dira que le stade municipal comprend un terrain de compétition de football ; deux terrains d’entrainement de football ; deux terrains de basketball, de volleyball et de handball. Il y aura également un terrain multisports. En plus, un espace pour sport des personnes âgées sera aménagé avec des lampadaires.
Aussi, a-t-il précisé, le stade restera de façon permanente ouvert, cela pour montrer qu’il n’est pas la propriété d’une seule personne, y compris le bailleur.
Les 1ers travaux, a-t-il précisé, consisteront à niveler le terrain. Par la suite, si possible, des gradins y seront installés pour que le stade puisse abriter de grandes compétitions régionales et nationales.

Par Sékou CAMARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *