Search
vendredi 24 septembre 2021
  • :
  • :

Approvisionnement en ciment : le ministre Ould en visite à Dakar

En vue d’échanger sur le schéma d’approvisionnement du Mali en ciment, de formuler des recommandations et de proposer des solutions, le ministre de l’Industrie et du commerce, Mahmoud Ould MOHAMED, est en visite au Sénégal. Au cours de cette visite, le ministre a obtenu un engagement des cimenteries sénégalaises par rapport à la fourniture journalière du marché malien.

Le mardi 13 juillet 2021, s’est tenue, à la salle du 04 avril du CICES, une réunion entre les acteurs sénégalais et maliens du ciment, sur l’approvisionnement du marché malien, sous la co-présidence de Madame Assome Aminata DIATTA, Ministre du Commerce et des Petites et Moyennes Entreprises de la République du Sénégal et de Monsieur Mahmoud Ould MOHAMED, Ministre de l’Industrie et du Commerce de la République du Mali.
Cette rencontre, qui entre dans le cadre de la visite du Ministre malien de l’industrie et du commerce au Sénégal du 11 au 15 juillet 2021, a pour but d’échanger sur le schéma d’approvisionnement du Mali en ciment, de formuler des recommandations et de proposer des solutions.
Au menu des discussions figuraient les engagements des cimenteries sénégalaises par rapport à la fourniture journalière du marché malien.
Au sortir des discussions, il a été retenu :
-Que les industriels fourniraient 7000 tonnes de ciment par jour réparties comme suit : 4000 tonnes pour les Ciments du sahel, 2000 tonnes pour SOCOCIM et 1000 tonnes pour Dangoté ;
-la SOCOCIM s’est également engagée à revoir ses livraisons à la hausse à partir du mois de septembre ;
-les Ciments Du Sahel aussi envisagent une augmentation de capacité dans le cadre de leur programme d’investissement.
De leur côté, les transporteurs se sont engagés à mener une campagne de sensibilisation pour que les engagements pris par les cimenteries ne soient pas compromis par les difficultés relatives au transport.
Par ailleurs, les EMASE seront mis à contribution pour un suivi à temps réel et un dispositif d’alerte pour anticiper sur les éventuelles difficultés.
Enfin, les ministres en charge du commerce du Sénégal et du Mali ont convenu de procéder très prochainement à la signature du projet d’accord de coopération commerciale et de transit qui servira de cadre permanent d’évaluation et de suivi des échanges entre le Sénégal et le Mali.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *