Search
samedi 19 juin 2021
  • :
  • :

Appui aux collectivités: la prouesse de la CTAC en situation de Covid

La Cellule technique d’appui aux collectivités (CTAC) a tenu hier lundi sa 17e session ordinaire dans la salle de réunion du Musée de Bamako. À l’issue de ladite session, les administrateurs ont approuvé le budget 2021 de la structure à plus de 786 millions de FCFA, soit une légère augmentation de 1,14% par rapport à l’exercice écoulé.

La 1re adjointe au maire du District de Bamako, Mme CAMARA Fatoumata TRAORE a présidé la rencontre, en présence du Directeur de la CTAC, Moussa BOCOUM, ainsi que des responsables des services techniques des collectivités et de la mairie du District.
Un seul point était inscrit à l’ordre du jour de la rencontre : l’adoption du budget 2021 de la CTAC.
Dans ses mots de bienvenue, la 1re adjointe au maire de Bamako s’est réjouie du résultat réalisé par la CTAC, conformément aux directives de la session précédente.
« Aujourd’hui, l’élaboration du Manuel de procédure de la CTAC est chose faite. Elle avait été recommandée par la dernière session pour donner des orientations à la CTAC, afin qu’elle soit plus performante et qu’elle puisse se doter d’un manuel de procédures techniques, administratives et financières », a-t-elle rappelé.
Ce document, explique-t-elle, permettra à la CTAC de mieux s’organiser afin d’atteindre les objectifs de développement des collectivités.
Par ailleurs, l’élue communale est revenue sur quelques réalisations et appuis de la CTAC dans la mise en œuvre des initiatives de développement local. En effet, à Ménaka, à Ségou et à Sikasso, la Cellule technique d’appui aux collectivités œuvre pour la réalisation de certains projets avec l’appui des partenaires. Sur ces chantiers, elle est maîtresse d’ouvrage déléguée.
Également à Bamako, la CTAC a joué un rôle important dans la réalisation d’importants travaux de voirie et de drainage pour un coût de 9,5 milliards de FCFA. Ces travaux ont été réalisés en commune II et V du District de Bamako. À Kalaban-Coura, la CTAC a contribué à la réalisation de la route bitumée (rues 161 et 353) d’un montant de 887 millions de nos francs entièrement financés par la mairie du District.
Malgré ces efforts et les actions en faveur de l’essor local, Mme CAMARA a indiqué que la CTAC a rencontré quelques difficultés dans le cadre de la mise en œuvre de certains grands projets qui ont largement affecté les recettes de la structure, notamment le projet d’adressage des quartiers de la ville de Bamako (consolidation et extension) programmé depuis 2018 qui n’a pu encore démarrer.
Nonobstant ces difficultés et les conséquences de la Covid-19, la 1re adjointe au maire a relevé que la CTAC a pu atteindre un résultat net de plus de 20 millions de FCFA.
Par ailleurs, se prononçant sur le budget de la structure, elle fait savoir qu’il s’élève à 786 603 528 millions de FCFA contre 777 660 457 millions de nos francs, soit une légère augmentation de 1,14%.
De son côté, le Directeur de la CTAC a souligné que les actions prévues vont se situer dans la continuité des actions entreprises au cours de l’année dernière.
Puis, il a profité de l’occasion pour assurer que sa structure est à la disposition de toute collectivité qui a besoin d’expertise et de conseil pour l’élaboration d’un projet de développement.

Par Sikou BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *