Search
samedi 8 mai 2021
  • :
  • :

Association United for Mali: une rupture du jeûne dans la convivialité

L’Association United For Mali a organisé, le samedi 2 mai 2021, une cérémonie de rupture collective de jeûne au profit des déplacés du Camp Garbal de Faladiè. La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre Commissaire à la sécurité alimentaire, Redouwane Ag Mohamed Ali ; de la Présidente de l’Association, Nafissa Chouaïdou TRAORÉ ; des membres de l’Association et des centaines de déplacés.

A travers cette cérémonie de rupture, l’Association United for Mali a réuni côte-à-côte les communautés dogons et peules pour rompre le jeûne ensemble dans la convivialité.
La Présidente, NafissaChouaïdouTRAORÉ, a expliqué que l’Association United For Mali‘’Anwbèebè Mali fè’’ est uneassociation humanitaire qui a pour but de venir en aide aux populations vulnérables du Mali.
« Aujourd’hui nous avons décidé d’organiser une rupture collective du jeûne à destination des déplacés du camp Garbalen invitant plusieurs personnalités de la vie publique et politique, notamment pour les sensibiliser par rapport à ce qui se passe au niveau du camp Garbal », a expliqué la Présidente.
Elle a déploré que ça faitplus d’un an que le Camp Garbal a pris feu et que le gouvernement n’a aucune politique en faveur de ces personnes qui vivent dans des conditions de vie sanitaire et humanitaire complètement désastreuses.
« Notre action est de sensibiliser les gens sur ce qui se passe auGarbal et apporter un soutien à ces déplacés pour leur permettre de passer un bon moment pendant ce mois de Ramadan qui est un mois de partage, de paix et de cohésion. C’est pourquoi aujourd’hui nous avons pu réunir côte-à-côte le chef peulh et le chef dogon qui sont pourtant dans le même camp et vivent séparément. Pour nous,c’est très important d’avoir cette unité pendant cette rupture collective du jeûne où des représentants de plusieurs sensibilités ont été invités », s’est réjouie NafissaChouaïdou TRAORÉ.
Pour elle, il s’agit de montrer à l’opinion qu’on peut aller au-delà des fractures sociales pour se retrouver autour de quelque chose de fraternelle.
Elle a profité de l’occasion pour inviter les autorités à prendreles choses en main. La présidente a alerté sur la saison des pluies qui s’annonce. Elle a attiré l’attention sur le fait que ces déplacés vivent autour des animaux. Aussi, a-t-ellesouhaité le réaménagementdu camp et une politique à long terme pour ces personnes qui ont besoin d’être relogées.
L’Imam du camp Garbal de faladiè, Ali GUINDO, a apprécié cette initiative de l’Association United for Mali.Il a formulé des bénédictions à l’endroit des membres de l’association pour qu’ils continuent d’appuyer les couches vulnérables.
Pour sa part, le point focal des déplacés, Amadou DJIBO, a prié le Bon Dieu afin que l’Association multiplie les actions de ce genreau profit des démunis.
A son tour, le ministre Commissaire à la sécurité alimentaire, Redouwane Ag Mohamed Ali, a affirmé avoir fait le déplacement pour témoigner de sasolidarité personnelle et celle du gouvernement de la Transition à ces populations qui ont dû quitter leur foyerà cause de l’insécurité.
« Le Gouvernement travaille pour leur retour dans la dignité et dans la sécurité. Nous avons toujours apporté des soutiens à ces déplacés. Nous avons déjà fait des actions en direction des camps des déplacés de Faladié, Sénou, Niamana, Zantiguila. Nous les assistons régulièrement. Nous sommes à leurs côtés jusqu’à ce qu’ils puissent retourner chez eux, en toute dignité et dans la sécurité.J’ai un sentiment de joie d’avoir partagé ce moment de convivialité avec ces personnes en détresse.Mais aussi un sentiment de tristesse, parce que ce sont des personnes qui ont quitté chez elles de force et qui sont là dans des situations pas faciles », a affirmé le ministre Commissaire à la sécurité alimentaire.

PAR MODIBO KONÉ




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *