Search
vendredi 23 octobre 2020
  • :
  • :

Bétisier

Si le roitelet et son vassal de Kidal sortis des cuisses de Jupiter, détenteurs universels de tous les brevets de fauteurs de troubles ne kiffent pas d’être mélangés au Gandakoye et au MAA, simples mortels inféodés au régime en place, par les nouveaux rois ; les masques n’arrivent pas à masquer le non-paiement des sous de tout le personnel intervenant sur le site COVID-19’’, malgré la ‘’disponibilisation’’ de 885 900 000 FCFA’’. Quelqu’un a-t-il mangé dedans wa ? En tout cas, c’est kabakomatique. En tout cas, ce n’est pas le kuma du Directeur général qui soigne. La thérapie d’un manque fric, c’est le fric. Voici votre BÊTISIER du jour.

Le roi, le roitelet et son vassal

Il parait que sa Majesté le HCUA et son vassal de MNLA, après leur fronde et leur bouderie et caprice face à l’organisation du grand clabaudage national des 10, 11, et 12 septembre au CICB qui a mis bas la Charte et la Feuille de route de la Transition, ont enfin eu leur séance papotage avec les rois qui détiennent la réalité du pouvoir du moment.

Mais, là où le business se gâte, leurs meilleurs ennemis étaient de la causette. Crime de lèse Amenokal. Selon certains nafiguis, le roitelet et son vassal n’ont pas du tout kiffé que les autorités hissent à leur niveau le Gandakoye et le MAA. La saloperie d’argument qu’ils bavassent, c’est que ce sont eux qui ont flingué le Mali, pendant que les deux autres mouvements jouaient les supplétifs de l’Armée malienne. Donc, eux, ils ont un ego surdimensionné à ne pas froisser avec ces conneries de melting-pot ; eux, ils ont plus de droits que quiconque en République du Mali, parce qu’ils ont ravi la palme des exécutions sommaires ; des vols de véhicules, y compris de la santé, des entreprises de construction de route ; de la razzia ; du trafic en tous genres. Parce qu’à Kidal, le roi, le roitelet et son vassal édictent des lois sur les réjouissances populaires, l’exploitation aurifère, la riposte contre la maladie à Coronavirus. L’Aménokal vient même de nommer un ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire qui lui fait office de lieu-tenant. Du n’importe quoi ! Tu crois que tu es sorti des cuisses de Jupiter, mais quand tu es zieux dans zieux avec le Gandakoye et le MAA, tu comprends que tu n’es qu’un humain atteint d’un délire mégalomaniaque galopant qui commence d’ailleurs à trop bien faire. Hayi ! Ça suffit comme ça !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *