Search
dimanche 28 février 2021
  • :
  • :

Bitumage de la route Macina-Ténenkou: pour un coût de près de 15 milliards FCFA

Ça y est: le ministre de l’Équipement, des transports et du désenclavement, Mamadou Hachim KOUMARE procédera le 4 juin prochain au lancement des travaux de bitumage de la route qui reliant Macina à Ténenkou en passant par Diafarabé. Le coût actualisé de réalisation du lot 1 de cette route, longue de 95km, un maillon très important du trafic entre les localités de Macina (région de Ségou) et de Ténenkou (région de Mopti) est estimé exactement à 14 989 161 461 FCFA TTC.

Selon le Directeur national des Routes, Mamadou Naman KEITA, le financement de ce projet dont le Lot 1 concerne le tronçon Macina-Diafarabé, long de 43,7km est assuré à hauteur 100% par le Budget national.
Aussi, a-t-il précisé, les travaux de construction de cette route seront exécutés par l’Entreprise chinoise CGGC, recrutée à la suite d’un Appel d’Offres ouvert. Et le délai d’exécution des travaux est de 18 mois.
Par ailleurs, a révélé le DNR, le Groupement de bureaux GIC-Mali/SETADE a été retenu à la suite d’une consultation restreinte, pour le contrôle des travaux. Le coût actualisé de ces prestations est de 484 080 500 FCFA TTC, a-t-il précisé.
Dans la même dynamique, souligne M KEITA, les travaux, démarrés en fin 2011 sur financement du Budget national, à travers les 51% des ressources de la vente de la SOTELMA avaient été suspendus à la suite de la crise politico-sécuritaire survenue dans notre pays en 2012.
M.KEITA a surtout salué l’effort des autorités actuelles qui ont accepté de mettre en place les fonds nécessaires à la reprise des travaux, les ressources SOTELMA étant épuisées entre temps. Avant de poursuive en ajoutant que l’un des soucis du ministre de l’Équipement, des transports et du désenclavement est de faire en sorte qu’il n’y ait pas de blocage surtout en ce qui concerne le démarrage effectif des travaux de constructions de cette route vitale pour le désenclavement de ces localités inondées 6 à 8 mois sur 12.
Le projet, note le directeur national des Routes, s’inscrit dans l’ambition du Président IBK, laquelle sera concrétisée par le ministre de l’Équipement, des transports et du désenclavement, Mamadou Hachim KOUMARE, qui, a-t-il rappelé, procédera le 4 juin 2016, au lancement des travaux de construction de cette route qui relie les localités de Macina et de Diafarabé.
A noter toujours dans le but de rapprocher davantage les zones de productions à celles de consommation, sous l’impulsion du Président IBK, le ministre Mamadou Hachim KOUMARE vient de lancer successivement les travaux de construction du Pont de Kouoro-Barrage, sur l’axe Sikasso-Koutiala ; les travaux de réhabilitation de voiries urbaines à Bamako. Et il y a environ une dizaine de jours, il a procédé au lancement des travaux d’aménagement de la voie urbaine de Touba, dans la région de Koulikoro.
Il faudra souligner que toutes ces actions de désenclavement, qui s’inscrivent dans le cadre de la vision du Président de la République, en cours d’exécution ou en instance de démarrage, visent à faciliter et à fluidifier le trafic pour l’ensemble des populations maliennes.

Par Sékou CAMARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *