Search
dimanche 15 septembre 2019
  • :
  • :

Camp d’intégration des scouts africains: les activités de la 5ème édition à Bamako

Le Comité d’organisation du Mouvement des scouts et guides du Mali (MSGM) a organisé une conférence de presse le mardi 20août, à la Maison des jeunes de Bamako. L’objectif était d’imprégner les hommes de presse de l’organisation de la 5e édition du camp d’intégration des scouts africains qui se tiendra à Bamako.

Selon le président du Comité d’organisation du camp CISA Bamako 2019, Mohamed KEITA, le scoutisme est un mouvement de jeunesse qui repose sur l’apprentissage des valeurs, telles que la solidarité, l’entraide, le respect. Il est apolitique et apprend aux jeunes la cohabitation dans la différence. Le mouvement qui ne date pas d’aujourd’hui a été fondé en 1907 par un général britannique du nom de Lord Stephenson Smith Baden Powell.
Au dire de M. KEITA, de nos jours, le scoutisme a gagné le cœur des milliers d’enfants dans le monde. Au Mali, il y a au moins 5 000 jeunes à travers le Mali qui ont adhéré à ce mouvement.
Le camp unissant les deux pays ou CISBN (camp d’intégration des scouts du Bénin et du Niger) est rebaptisé, dès sa première édition au Bénin, du nom de CISA. Le rassemblement ayant donné satisfaction, après deux éditions qui ont été organisées au Niger en 2013 et 2015, puis au Burkina Faso en 2014, 2018, c’est au tour de notre pays de regrouper cette jeunesse africaine autour de thèmes variés pour la promotion de la paix, a-t-il expliqué.
Il a aussi fait savoir que durant 10 jours, les jeunes auront beaucoup d’activités, comme le reboisement, la citoyenneté, la sensibilisation sur différents thèmes qui permettront de cultiver la cohésion sociale en bannissant la violence sous toutes ses formes.
Le camp CISA Bamako 2019, se tiendra à Sirakoro-Méguétana du 21 au 30 août 2019, avec 500 jeunes africains dont 300 du Mali de toutes les ethnies, de toutes les religions autour de la paix. De l’extérieur, ils viendront de l’Algérie, du Burkina Faso, du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Congo RDC, de la Mauritanie, de la Guinée-Conakry, du Niger, du Maroc, du Nigeria, de la Tunisie, du Togo et du Mali.
Selon le chef de camp, Éric Sékou DIAWARA, le budget s’élève à 26.900.000 FCFA dont 35% viendront des cotisations des scouts du Mali et 10% des scouts d’autres pays qui vont participer.
Il existe dans notre pays trois principales entités scoutes : l’Association des Guides et scouts Catholiques du Mali (AGSCM) ; l’Association Nationale des Scouts Laïcs du Mali (ANSLM) ; et l’Organisation Nationale des scouts Musulmans du Mali (ONASMMA).

Par Jean Pierre KEITA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *