Search
vendredi 19 avril 2019
  • :
  • :

Célébration du 8 mars: les femmes UM-RDA jouent leur partition

Dans le cadre de la célébration du 8 mars, les femmes du parti Union malienne du Rassemblement démocratique africain (UM-RDA) ont organisé, ce samedi16 mars 2019, une journée de salubrité en commune I. L’événement était couplé à la lecture du Sait Coran pour le retour de la paix et de la stabilité dans notre pays au siège du parti Korofina-Nord.

La célébration de 8 Mars, journée internationale des droits de la femme, continue dans notre pays, à travers diverses initiatives. C’est ainsi que les femmes UM-RDA ont organisé, le samedi dernier, une journée de salubrité au siège du parti à Korofinan.

Venues de toutes les sections, les femmes de l’UM-RDA du district de Bamako se sont rassemblées autour de leur présidente, Mme Niaré Nana Kadidia DIARRA, pour assainir la rue siège du parti et ses alentours.

Pour cette activité salvatrice, elles ont bénéficié du soutien des jeunes et du bureau politique national de l’UM-RDA. D’où, la présence de quelques membres du bureau, dont le président du Parti, le Dr Ibrahim Boubacar BAH, et de nombreux jeunes.

Selon la présidente du bureau des femmes, la propreté était l’une de nos valeurs fondamentales en Afrique, et plus spécifiquement au Mali. Jusqu’aux confins du pays, a-t-elle fait savoir, nos mamans avaient l’habitude, tous les matins, à l’aube, de balayer chacune dans sa cour et la devanture de sa maison et il y avait toujours une poubelle à côté pour mettre les déchets.

Elle a profité de l’occasion pour lancer un appel à l’ensemble des femmes du Mali pour qu’elles fassent de la propreté, de l’entretien leur credo quotidien.

De son côté, Mme Dembélé Adam, a indiqué toutes les religions prônaient la propreté, plus spécifiquement la religion musulmane.

« C’est un exemple que nous voulons donner, appeler nos compatriotes à prendre soin de notre environnement et nous dire que c’est de la qualité de notre environnement qu’il y va de notre santé et de notre bien-être », a-t-elle conclue.

Par Abdoulaye  OUATTARA

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *