Search
dimanche 28 février 2021
  • :
  • :

Certification genre des entreprises maliennes: un label pour promouvoir l’égalité des sexes

Le Conseil national du patronat du Mali et ONU-femmes ont procédé, le jeudi dernier, dans l’après-midi, au lancement du Projet de Certification genre des entreprises maliennes qui a pour but d’appuyer la promotion du genre dans le secteur privé, dénommé « Mali Musow » d’un montant de 500 millions de FCFA pour une durée de 3 ans.

Présidée par le secrétaire général du ministère de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, Attaher MAIGA, la cérémonie de lancement s’est déroulée en présence du chef de cabinet du ministère de l’Investissement et du secteur privé, Mme Aminétou TOURE ; le représentant résident de l’ONU-Femmes au Mali, Maxime HOUINATO ; le secrétaire général adjoint du CNPM, Mamadou HAIDARA ; ainsi que les présentatrices du projet, Mme DIALLO Hadi SANGARE et Mme Binta BOCOUM.
Selon le secrétaire général adjoint du CNPM, ce projet a pour but d’identifier et primer les entreprises maliennes du secteur formel, selon leur niveau de performance (de une à cinq étoiles) en fonction du degré de pratique de l’égalité des sexes, avec les partenaires internes et externes.
Aussi, a-t-il soutenu, suite à l’adoption par le gouvernement de la loi instituant des mesures pour promouvoir le genre dans l’accès aux fonctions nominatives et électives dans les institutions de la République et dans les différents services publics, le secteur privé, dans une démarche volontaire à travers le projet, compte améliorer la prise en compte du genre dans la gouvernance des entreprises et dans la gestion des relations avec leurs partenaires extérieurs.
C’est ainsi que, dira M HAIDARA, le CNPM et ONU-Femmes ont signé en décembre 2015, une convention de partenariat qui a pour objet de mettre en place un cadre de coopération afin de faciliter la collaboration entre les institutions dans des domaines d’intérêt commun, entre autres, le développement de l’entrepreneuriat féminin au Mali ; l’appui aux entreprises féminines dans leurs processus de formalisation ; la mise en place et la promotion d’un mécanisme de normalisation du genre dans les entreprises privées ; l’appui pour favoriser l’identification de l’apport des entreprises féminines dans le PIB et d’autres indicateurs clés du pays, etc.
Le chef de cabinet du ministère de l’Investissement et du secteur privé s’est réjoui de cette belle initiative qui, à son avis, s’inscrit en droite ligne des objectifs poursuivis par le gouvernement pour renforcer l’autonomisation de la femme malienne et accroître son rôle dans le développement socioéconomique du Mali.
Pour le représentant de l’ONU Femmes Mali, l’objectif global du projet Certification genre des entreprises maliennes est d’établir un référentiel reconnu et accepté au Mali pour catégoriser les entreprises selon leur degré d’application des normes et critères d’égalité entre hommes et femmes, qui répondent aux exigences internationales, en tenant compte des spécificités du pays.
Il ressort de la présentation du projet que le label « Mali Musow » se réalisera en 6 étapes : la sensibilisation, la constitution d’une Commission de travail, le diagnostic préliminaire, les travaux de classification et de validation, l’inscription et l’évaluation, enfin la publication et la reconnaissance.
Notons que le Mali est classé 50e sur 52 États africains sur les résultats de l’indice d’égalité genre de la Banque africaine de développement (BAD) avec un score de 32,2/100 pour ce qui concerne les opportunités économiques offertes aux femmes.
Par ailleurs, selon la direction nationale de l’Emploi, l’année 2014 a vu la création de 32 618 emplois au Mali. Les hommes représentent 76,73 % de l’ensemble contre 19,47 % de femmes.
C’est pour combler ce gap et équilibrer les tendances que l’ONU-Femmes et le CNPM ont lancé le présent projet.

Par Sékou CAMARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *