Search
lundi 19 avril 2021
  • :
  • :

CNT: l’aube des crétins

‘’Hier après-midi un ami m’a encouragé à suivre le débat au niveau du CNT. J’ai dit ok. Il y a eu un intervenant, il a salué le Président, les membres du CNT et selon lui les «honorables membres du gouvernement». Je me suis levé pour essayer d’arriver chez moi avant le crépuscule’’. C’est l’aube des crétins, depuis un certain temps, notre Bled. Même les vrais députés, c’est-à-dire ceux qui sont élus pour cinq ans au suffrage universel direct, selon une loi qui fixe les modalités de cette élection, ne sont pas des ‘’honorables’’. La Constitution du 25 Février 1992 qui est en polygamie avec la Charte de la Transition dispose en son article 60 : ‘’les membres de l’Assemblée nationale portent le titre de députés’’. Aucune disposition constitutionnelle relative aux députés ne parle de ‘’honorable’’. Il y a une usurpation historique d’honorabilité par les écharpés. Ceux qui sont nommés après un appel à candidature ? Cette séquence n’est pas prévue dans la Constitution qui n’est ni suspendue ni dissoute. Aux derrières nouvelles, ils se disent honorables et s’affublent de l’écharpe aux couleurs nationales. Etant donné qu’on a chassé un président démocratiquement élu, il va de soi que tout aille de travers comme l’écharpe portée de travers.
Comme si l’honorabilité était extensible à souhait, un nigaud élève à la dignité d’honorables les membres du Gouvernement. Du n’importe quoi avec ‘’honorables’’ autoproclamés ! Vivement le crépuscule de ces cruches qui abêtissent les enfants des gens par les aberrations qu’ils éructent.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *