Search
dimanche 7 mars 2021
  • :
  • :

Comités syndicaux ORTM/SMTD: une grève de 48 h à partir du jeudi 5 novembre 2020

Les responsables des comités syndicaux de l’ORTM et de la SMTD ont conjointement animé une conférence de presse, ce samedi 31 octobre 2020, à la cantine de l’ORTM. Au cours des échanges avec les hommes de média, ils ont dénoncé ce qu’ils qualifient de ‘’lenteur’’ dans la mise en œuvre du PV de conciliation du 18 mai 2016 et celui du 3 décembre 2019 signé entre les différents départements ministériels concernés et les comités syndicaux de l’ORTM et de la SMTD-SA. Face à cette situation, les deux Comités syndicaux décident d’observer une grève d’avertissement de 48 heures, à part du jeudi 5 novembre 2020. En cas de non-satisfaction dans les délais impartis, les comités syndicaux se réserveront le droit d’une autre grève de 72h les 23, 24, 25 novembre 2020.

Cette conférence de presse était conjointement animée par Abdourhamane Hinfa TOURE, secrétaire général du Comité syndical de l’ORTM et son homologue de la SMTD, Cheickné DIALLO, en présence des plusieurs autres membres des deux syndicats tous affiliés au SYNPIL/UNTM.
Dans la déclaration liminaire lue par Cheickné DIALLO, secrétaire général du Comité syndical de la SMTD, il ressort qu’un PV de conciliation a été signé le 18 Mai 2016 entre le ministère de l’Économie numérique et de la communication, le ministère du Travail et de la fonction publique chargé des relations avec les institutions et le comité syndical de l’Office de Radiodiffusion Télévision du Mali.
Trois ans plus tard, le 3 décembre 2019, un notre PV a été signé entre le ministère de la Communication, le ministère de l’Économie numérique et de la prospective, le ministère du Dialogue social, du travail et de la fonction publique et les comités syndicaux de l’ORTM et de la SMTD-SA.
Mais, à la date du 31 octobre 2020, les deux syndicats ont constaté une lenteur dans le traitement de certains points d’accord desdits Procès-verbaux de conciliation.
Suite à ce constat, un nouveau préavis a été déposé le 16 octobre 2020 sur la table du Gouvernement et qui prend en compte non seulement les points déjà contenus dans les deux PV de conciliation de 2016 et de 2019, mais en ajoute aussi des points nouveaux.
Ainsi, de sa déclaration, il ressort que les comités Syndicaux de l’ORTM et de la SMTD-SA exigent l’extinction du Protocole d’Accord du 03 Décembre 2019 qui porte sur la mise en œuvre effective de la redevance ; la relecture de la loi 82-102 et son adoption ; le respect des textes régissant le fonctionnement de l’ORTM.
De même, les comités Syndicaux de l’ORTM et de la SMTD-SA exigent la démolition des réalisations sur la propriété foncière de Souleymanebougou ; l’adoption du nouveau décret portant sur la valorisation de la prime de fonction spéciale presse publique ; la signature et la mise en œuvre du contrat plan Etat – SMTD-SA.
Autre point contenu dans le nouveau préavis : la désignation des représentants des travailleurs dans les organes de gestion notamment le conseil d’administration et le comité de gestion au niveau de la SMTD-Sa.
A ce premier point en traitement s’ajoutent l’application des acquis de l’UNTM de 2018 dans le secteur privé, en l’occurrence à la SMTD-SA ; l’annulation du réajustement de salaire accordé aux directeurs de la SMTD- SA ; l’amélioration des conditions de travail par la dotation du personnel en véhicules d’intervention.
De même, les deux syndicats exigent l’octroi de la prime de risque à tout le personnel technique de la SMTD-Sa ; l’octroi de la prime de panier à tout le personnel de la SMTD-SA ; ainsi que l’élaboration d’un plan de formation et de carrière du personnel de la SMTD-Sa.
Autres revendications des syndicalistes, le payement des heures supplémentaires au personnel ; l’indemnisation de toutes les victimes de l’ORTM des événements de mars 2012 et de juillet 2020.
Au regard de ce qui précède, les comités Syndicaux de l’ORTM et de la SMTD-SA décident d’observer une grève d’avertissement de 48 heures allant du jeudi 5 novembre 2020 à partir de 00h00 et prendra fin le vendredi 6 octobre 2020 à 23h59mn.
En cas de non-satisfaction dans les délais impartis, les comités syndicaux se réservent le droit d’une autre grève de 72h les 23, 24, 25 novembre 2020.

Par Abdoulaye OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *