Search
dimanche 9 mai 2021
  • :
  • :

Commerce international des services: l’INSTAT lance une enquête d’un mois

Dans le cadre des activités de la 3e enquête permanente sur le commerce international des services, l’Institut National de la Statistique (INSTAT), en collaboration avec l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), la Conférence des Nations-Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED) et la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), entreprend la collecte des données sur le commerce international des services relatif à l’année 2019. A cet effet, une réunion d’information et de sensibilisation a eu lieu, hier, dans la salle de conférence de l’INSTAT, sous l’égide du Directeur Général de l’Institut, Dr Arouna SOUGANE.

S’adressant aux participants, des responsables des sociétés et entreprises, le DG, a sollicité d’eux leur appuie à l’endroit des agents sur le terrain en leur fournissant des informations de qualité sur leurs sociétés ou entreprises aux fins de permettre à l’INSTAT de produire les meilleurs statistiques possibles.
L’enquête qui s’étendra sur le mois d’avril (les jours ouvrables) devrait donc permettre de disposer des données fiables sur le commerce international des services. Toutes choses qui font dire à M. SOUGANE toute l’importance de l’exercice en prélude duquel les responsables des sociétés et entreprises sont informés et sensibilisés.
Il donne l’assurance que les données recueillies sont confidentielles ; elles ne serviront pas pour les impôts et taxes.
Pour l’étape pratique de la sensibilisation, la relève a été prise par Seydina Oumar MAIGA, du Département Comptabilité nationale, de la conjoncture, des études et analyses économiques. Pour lui, la bonne qualité des données commence par la collecte d’informations fiables. D’où la nécessité d’une étroite collaboration avec ceux auprès de qui les données sont collectées. Si l’enquête n’a pas pu avoir lieu en 2020, en raison de la propagation de la maladie à Coronavirus, a justifié M. MAIGA, l’UEMOA a de demandé par contre que ce soit le cas cette année.
A la suite du Chef de Département, un présentateur, a exposé le questionnaire qui porte sur : les informations sur la société ; les transactions avec les non-résidents (ceux qui résident en dehors du pays ou ceux qui n’ont pas l’intention de résider au Mali au-delà de 12 mois, les enclaves tels les camps militaires, les ambassades) ; les transactions avec les non-résidents, mais avec les pays partenaires.
En outre, il a fait savoir que c’est 12 types de services qui sont concernés par la présente enquête : la fabrication ; l’entretien et la réparation ; les transports (maritimes, routiers, aériens, ferroviaires) ; la construction ; les assurances et pensions ; les services financiers ; les services de télécommunication, d’informatique et d’information ; autres services aux entreprises (frais engagés par les instituts de recherche par exemple) ; les biens et services des administrations publiques non inclues ailleurs.
L’Accord général sur le commerce des services (AGCS) définit le commerce des services en termes de modes de fourniture:
Le mode 1 désigne la fourniture de services d’un pays à un autre (exemple: centre d’appel).
Le mode 2 désigne l’utilisation de services par des consommateurs ou des entreprises dans un autre pays (exemple: tourisme international).
Le mode 3 désigne l’établissement d’une filiale ou d’une succursale par une entreprise étrangère pour la fourniture de services dans un autre pays (exemple: une banque ouvre une succursale à l’étranger).
Le mode 4 désigne le déplacement de personnes de leur propre pays dans un autre pour y fournir des services (exemple: un consultant se rend à l’étranger pour fournir un service informatique).
L’enquête de l’Institut National de la Statistique sera lancée ce vendredi et durera tous les jours ouvrables de ce mois d’avril. Selon les responsables de l’Institut, il sera loisible aux entreprises et services de répondre par voie électronique au questionnaire qui leur sera soumis.

PAR BERTIN DAKOUO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *