Search
mardi 9 mars 2021
  • :
  • :

Commune V: une affluence morose !

Après le premier tour des élections législatives le 29 mars dernier, les électeurs maliens étaient dans les urnes, hier dimanche 19 avril, pour le deuxième tour dans les circonscriptions électorales où aucune liste n’a remporté la majorité. Ce deuxième tour a concerné 43 circonscriptions électorales.

Comme lors du premier tour, dans la matinée d’hier dimanche, entre 8 h et 10 h 30 heures, nous avons fait le tour de quelques Centres de vote en commune V du district de Bamako. Partout où nous sommes passés, l’affluence était morose et les électeurs se faisaient attendre.

notre passage, il n’y avait pas de rang devant les bureaux de vote et les électeurs venaient timidement. Mais contrairement au premier tour, les mesures d’hygiène ont été un peu renforcées. Dans certains centres de vote, l’accès était conditionné à la présentation de la carte d’électeur et le port du masque.

Aussi, l’on n’a remarqué dans certains centres de vote la distribution gratuite de masques aux électeurs. De même, des jeunes sensibilisaient les électeurs à se laver les mains avant d’accéder à leurs bureaux de vote.

Lors de son adresse à la nation sur les mesures sociales pour faire face aux conséquences du coronavirus, le président Ibrahim Boubacar KEITA s’est prononcé sur la tenue du deuxième tour des élections législatives. Il avait déclaré qu’il est de la responsabilité du gouvernement de faire en sorte que lors du second tour des législatives, le 19 avril, toutes les mesures sanitaires et sécuritaires requises soient rigoureusement appliquées. Le chef de l’État a engagé le gouvernement dans ce sens. Après cet engagement pris par le chef de l’État, le renforcement des mesures sanitaires a été constaté dans plusieurs centres de vote.

Le premier constat qui se dégage dans les centres de vote est la faible mobilisation des électeurs. Le respect des mesures sanitaires contre la propagation du coronavirus a été un peu renforcé. La présence des kits de lavage des mains a été renforcée dans plusieurs centres de vote, et les électeurs étaient nombreux à les utiliser. Aussi, les gels hydro alcooliques étaient visibles dans les bureaux de vote. Il était également rare de voir un agent électoral qui ne porte pas un masque.

Ce qui est à déplorer, c’est les attroupements qu’on pouvait remarquer devant les Centres de vote. Des SOTRAMA également étaient mobilisées pour transporter des électeurs vers les Centres de vote. Une pratique habituelle qui peut s’avérer dangereuse en cette période d’épidémie. Il n’était pas aussi rare de voir des poignées de mains s’échanger entre des gens qui se rencontraient.

Des groupes de jeunes et de femmes étaient visibles devant les centres de vote. Si certains venaient pour voter, visiblement beaucoup d’autres jeunes étaient attroupés devant les centres de vote. C’est dire que l’efficacité des mesures sanitaires sera compromise du fait du non-respect de la distanciation sociale.

PAR MODIBO KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *