Search
dimanche 9 mai 2021
  • :
  • :

Communiqué

Il nous été donné de constater à travers un courrier en date du 24 février 2021 signé par l’auto-proclamé président d’un soi-disant Comité de crise du CNPM, Monsieur Soya Golfa, et relayé par voie de presse (l’Indépendant du 3 mars 2021 et l’Essor du 04 mars 2021), la volonté délibérée de certains membres du bureau sortant du CNPM de poursuivre leurs manœuvres de contournement de la justice, de désinformation des groupements et des Conseils patronaux de région membres du CNPM et d’intoxication de l’opinion nationale et internationale, par une demande de désignation de trois membres devant siéger audit comité.

Déjà, nous tenons à rappeler que l’utilisation à des fins personnelles ou pour toute autre raison, du logo et des en-têtes du CNPM, en dehors du circuit normal de traitement du courrier au niveau du secrétariat général de l’organisation, relève de l’usurpation et n’engage en rien la responsabilité du CNPM.

Par ailleurs, le Président élu du CNPM, à travers un communiqué daté du 22 janvier 2021, a clairement indiqué sa position quant à la mise en place de ce soi-disant comité de crise, qui est d’une part, qu’un contentieux est actuellement en cours au niveau de la justice malienne et que d’autre part, tous les membres du bureau actuel qui appartiennent et sont actifs dans les groupements professionnels et le Conseils Patronaux de Région, n’ont en aucun moment été consultés pour une telle initiative.

En conséquence, le bureau élu du CNPM condamne fermement ces manœuvres dilatoires orchestrées par un groupe de personnes issu du bureau sortant, dont la partialité et la responsabilité directe dans la crise actuelle ne font aucun doute.

Le bureau élu du CNPM se déclare légaliste et, comme à l’accoutumé, ouvert et disponible pour toute initiative franche et sincère visant à ramener la paix et la cohésion au sein du secteur privé malien, mais rejette catégoriquement toute tentative visant à raméner la paix et la la cohésion au sein du secteur privé malien, mais rejette catégoriquement toute tentative visant à contourner la justice et à tenter de prolonger la gestion largement désavouée de l’équipe sortante.

P/ Le Président P.O
Le Secrétaire général par Intérim
Boubacar Siddick DIALLO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *