Search
vendredi 18 août 2017
  • :
  • :

Communiqué du Parti pour l’Action civique et patriotique (PACP) portant sur le projet de révision constitutionnelle

À la suite de sa réunion extraordinaire tenue en son siège ce jour vendredi 16 du mois de juin de l’an deux milles dix-sept portant sur l’examen du projet de loi LOI N° 2017 – 31/AN-RM PORTANT REVISION DE LA CONSTITUTION DU 25 FÉVRIER 1992,

Le Bureau exécutif national du PACP exprime sa position officielle par rapport à ce processus hautement significatif dans la destinée de notre nation.

À la suite de cette réunion, notre formation politique exprime sa réticence à ce processus eu égard aux constatations suivantes :

– Au regard de la situation sécuritaire et face au refus du gouvernement de prendre en
compte l’expression du peuple ;
– Considérant l’absence de l’État sur une bonne partie du territoire national ;
– Sachant que la période impartie pour que la population s’approprie du contenu du
projet s’avère insuffisante ;
– Vu l’ambigüité autour du choix des 1/3 des sénateurs à nommer par le Président de la
République ;
– Considérant la formule toute trouvée de réviser désormais la constitution sans passer
par la voie référendaire.

Nous exhortons le gouvernement de la République du Mali de surseoir à ce processus, à l’effet de prendre en compte les inquiétudes légitimes du peuple.

Dans le cas contraire, nous nous voyons dans l’obligation de voter contre ce texte conformément à nos valeurs civiques et
patriotiques.

Fait à Bamako, le16 juin 2017
Mory SAMAKE
1er Vice Président du Bureau National




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *