Search
mercredi 20 novembre 2019
  • :
  • :

Au Conseil supérieur de la diaspora malienne: Soumi en visite de séduction

Le Chef de file de l’Opposition, Soumaila CISSE, était, le vendredi dernier, au Conseil supérieur de la diaspora malienne (CSDM). Au cours de cette visite, il a exposé aux responsables du CSDM ses offres en faveur de la diaspora. Celles-ci soutiennent notamment la représentativité de la diaspora dans des postes de prise de décision.

Accompagné des responsables politiques de l’Union pour la République et la Démocratie (URD), Soumaila CISSE s’est rendu au Conseil supérieur de la diaspora malienne (CSDM), le vendredi 22 mars. La mission du Chef de file de l’Opposition, dont l’objectif était d’échanger sur les préoccupations de la diaspora malienne, a été reçue par le Président du CSDM, Chérif Mohamed HAÏDARA.

Après plus d’une heure d’échanges à huis-clos, Soumaila CISSE a déclaré à la presse qu’il est venu d’abord pour saluer le Président du CSDM pour son engagement en faveur du développement du Mali et de la décrispation du climat politique dans le pays. « Le Président Chérif Mohamed HAÏDARA a su faire en sorte que le dialogue soit renoué entre l’Opposition et la Majorité. C’est un homme qui s’est dédié pour le pays. Je crois qu’un homme pareil mérite que nous lui rendions visite, que nous l’écoutions», a expliqué le Chef de file de l’Opposition.

Selon Soumaila CISSE, au-delà de l’appui au développement que la diaspora malienne apporte au pays, elle doit être davantage impliquée dans les prises de décision. C’est pourquoi, au cours de cette visite, il a tenu à faire aux responsables du CSDM ses offres politiques en faveur des Maliens de l’extérieur.

« Nous sommes venus leur faire notre offre. Notre offre est de faire en sorte que la diaspora puisse être présente à l’Assemblée nationale. Nous avons proposé au moins qu’il y ait quinze députés à l’Assemblée nationale. Aussi, si jamais demain, il y a une 2e Chambre, nous avons proposé que la diaspora soit représentée dans cette Chambre par dix personnes. Nous pensons également que la diaspora doit être représentée par moins par cinq personnes au sein du Haut économique, social, culturel et environnemental », a proposé Soumaila CISSE, avant de préciser que son combat est que la diaspora participe à la vie de la nation. Il a également promis qu’à l’URD qu’ils vont se battre afin que la place de la diaspora soit reconnue dans notre pays.

« La diaspora a une position extrêmement importante dans notre pays par son apport économique et par son apport social. Je pense que si nous tenons encore, c’est grâce à l’apport de la diaspora, son entregent. La Diaspora occupe une place de choix dans le développement de notre pays », a déclaré le leader politique de l’URD.

De son côté, le Président Chérif Mohamed HAÏDARA a remercié le Chef de file de l’Opposition pour s’être déplacé jusqu’au siège de la CSDM, afin d’échanger avec eux sur leurs préoccupations et partager avec eux ses projets en faveur de la diaspora malienne.

Il a aussi salué la décision du Soumaila CISSE d’accepter le dialogue avec le Président IBK.

Par Sikou BAH

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *