Search
jeudi 13 août 2020
  • :
  • :

Culture: le Festival sur le désert delocalisé à Koulikoro

Le ministre de la Culture, N’Diaye Ramatoulaye DIALLO, a présidé ce vendredi 28 février, l’ouverture de la première édition du festival sur le désert ‘’AG’NA’’ sur l’île Désert de Koulikoro ; en présence de son homologue, Nina WALET INTALLOU, ministre de l’Artisanat et du Tourisme ; de l’ancien ministre Mohamed Ali Ag IBRAHIM, non moins Ambassadeur du Mali en Turquie.

Placé sous le parrainage du ministre de la Cohésion Sociale, de la Paix et de la Réconciliation nationale, Lassine Bouaré, le festival sur le désert « Ag’na », selon ses initiateurs, se veut une manifestation de la diversité culturelle et celle de la culture de la paix.

Dans son intervention, Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo a souligné que : « Ag’na, est davantage un haut lieu de résistance culturelle, un long chant de résilience ».

À ce propos, elle a tenu à rendre hommage à tous les festivaliers, toutes celles et tous ceux, amis du Mali, qui ont bravé parfois les alertes sécuritaires de leurs chancelleries, pour prendre part à cet évènement culturel et a d’autres, au nom de leur amitié pour le Mali, au nom de leur loyauté et de leur devoir de solidarité.

« Ag’na est l’expression collective de notre foi en la capacité des arts et de la culture à désarmer les cœurs et à préserver notre héritage matériel et immatériel, c’est-à-dire nos valeurs de paix, de brassage interethnique, de diversité culturelle, de tolérance mutuelle et de respect même de l’altérité », a-t-il soutenu.

De même, a-t-elle fait savoir ‘’Ag’na’’ ou ‘’culture’’ en langue tamasheq, c’est aussi le couronnement de 20 ans d’innovation et d’entrepreneuriat pour la promotion de la diversité culturelle du Mali, avec comme pierre angulaire la reproduction des grandes fêtes traditionnelles touarègues de Kidal (Takoubelt) et de Tombouctou (Temakannit).

Initié par Mani ANSAR, le Festival sur le désert, dans sa version délocalisée et itinérante, qui installe ses quartiers à Koulikoro, témoigne de la créativité, de la ténacité, du sens de l’innovation et de la résilience des acteurs qui, depuis 20 ans, portent et nourrissent ce projet unique, avec passion et détermination.

Parmi les temps forts ce festival sur l’île désert de Koulikoro, un grand concert avec nos grands Artistes de renommée internationale et mondiale, notamment, Habib KOITE, Kader Tarhanine, Anansy CISSE, Takamba Super 11 et De Keb. À travers la musique la joie, la cohésion et l’unité, tous pour la paix au Mali et dans le monde entier.

Par Abdoulaye OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *