Search
jeudi 9 juillet 2020
  • :
  • :

Déclaration politique du groupe Vigilance Républicaine et Démocratique (VRD)

Le groupe parlementaire  Vigilance Républicaine et Démocratique VRD tient d’abord par ma voix à féliciter tous les honorables députés ici présents pour leur élection lors des scrutins législatifs des  26 mars et 19 avril 2020 .Puisse Allah le Tout Puissant Miséricordieux leur accorder la force et la sagesse dans l’accomplissement de la noble mission que leur ont confié leurs mandants, nos concitoyens. 

En ce moment précis, M. le Président, Monsieur le Ministre,  honorables députés, mes pensées vont à un des nôtres, qui aurait dû être là ce matin à cette même place pour s’adresser à vous, mais qui hélas a été enlevé depuis le 25 mars en pleine campagne électorale et demeure à ce jour introuvable. J’ai nommé l’honorable Soumaila Cissé, chef de file de l’opposition, député élu à Niafunké. 

M. le Président, Honorables députés, je vous sais tous concernés et préoccupés par cette situation et je voudrai utiliser cette tribune pour vous exhorter à redoubler d’efforts chacun en ce qui le concerne pour le retour de notre camarade l’honorable Soumaila Cissé parmi nous le plus rapidement possible.

En attendant, je vous demande en guise de geste de solidarité, de consacrer une minute du précieux temps de cette plénière, à Soumaila, en nous levant tous pour l’applaudir et prier pendant ce temps, pour sa libération.

…… je vous remercie

Monsieur le Président de l’Assemblée nationale,

Honorables députés, chers collègues,

La 5ème législature s’est achevée dans des conditions sécuritaires, économiques, sociales et politiques très éprouvantes pour notre pays et notre démocratie : notre nation a été ébranlée et notre légendaire vivre ensemble a été chahuté et remis en cause, le Mali a frôlé l’abîme.

Nos pensées vont à toutes les victimes de cette crise civile et militaire étrangères et maliennes.

Ici à l’Assemblée nationale, résolument inscrit dans l’opposition républicaine  et démocratique, le groupe parlementaire Vigilance Républicaine et Démocratique  VRD n’a cessé de jouer son rôle d’aiguillon et de vigie de l’action publique par des interpellations, des propositions et des motions de censure.

Notre groupe Vigilance Républicaine et Démocratique composé des 19 députés URD s’inscrit une fois encore dans l’opposition républicaine et démocratique, une opposition responsable et consciente de la situation que traverse  notre pays, une opposition consciente des enjeux et des défis,  mais aussi et surtout une opposition intransigeante sur la gouvernance,  le respect des engagements pris devant notre peuple.

Notre groupe parlementaire sera exigeante sur les impératifs d’exemplarité et de redevabilité que la situation du pays doit imposer et impose à chaque élu et à chaque détenteur de l’autorité publique.

Notre groupe parlementaire sera résolu et intraitable devant la mauvaise gouvernance, la corruption, la gabegie et l’injustice. Nous exercerons sans relâche notre contrôle sur l’action gouvernementale. 

Notre groupe parlementaire a des devoirs envers lui-même et le peuple, il sera alors une force de  propositions ouverte au débat et à la confrontation des idées pour le bonheur de notre nation.

Notre groupe parlementaire continuera à s’appuyer sur les valeurs constantes de la République : la liberté, l’égalité, la solidarité, la sécurité et la laïcité. Ces valeurs s’appuient sur la responsabilité individuelle sans laquelle il n’y a pas de société organisée.

Notre groupe parlementaire constituera une force alternative capable d’assurer les responsabilités de l’État. Dans cet esprit, toutes les propositions que nous présentons au parlement s’inscrivent dans le cadre de l’amélioration de la bonne gouvernance parlementaire et publique. 

Alors

 Nous devons réfléchir tous ensemble par la grâce d’Allah, sur les stratégies indispensables sans heurts ni violence, avec la claire conscience que si nous sommes les bénéficiaires de nos actes positifs, nous serons les seules victimes de nos défaillances.

Monsieur le Président de l’Assemblée nationale,

Honorables députés chers collègues,

 Cette 6ème législature ne s’annonce pas sous de meilleurs auspices, car en plus des énormes défis sécuritaires, économiques et politiques qui restent posés, une pandémie impitoyable et meurtrière la covid19 qui menace toute l’humanité est là dans nos maisons, nos bureaux, nos rues.

 La lutte contre cette pandémie exige de nous plus de vigilance,  de prévention, de rigueur et de moyens, mais aussi et surtout plus de discipline et de solidarité. Cette législature sera aussi marquée par l’adoption et la mise en œuvre des indispensables réformes politiques et institutionnelles dont notre démocratie a besoin pour son ancrage et son confort.

Ces réformes qui permettront de doter notre pays d’institutions fortes, solides à l’abri des soubresauts et des contingences de la vie politique. 

M. le Président, Honorables députés, De nombreuses critiques politiques soutiennent que des députés élus en alliance électorale ne pourraient s’opposer les uns aux autres au sein de l’AN. Je voudrai rassurer nos compatriotes à ce sujet et rappeler à mes collègues députés que par principe même le député n’est nullement lié dans ses prises de position au sein de l’AN par les conditions de son élection dans sa circonscription. Que je sache d’ailleurs, honorables, lors du nouement de ces alliances électorales, il n’a jamais été question d’identité de programme, ni même de solidarité mutuelle entre ces alliés en cas de victoire, au cours des travaux de l’Assemblée Nationale.

Nous, au groupe VRD, prenons cette analyse des critiques politiques comme une interpellation adressée à cette 6è législature qui devra tout mettre en œuvrer pour un nettoyage de notre arsenal juridique et législatif, afin de le rendre conforme aux aspirations du peuple malien à un système démocratique véritable et intégral. Nous mettrons tout en œuvre à cet effet au cours de ce mandat et ne doutons nullement qu’au sein de cette assemblée, vous serez nombreux honorables députés, à vous inscrire avec nous pour aller aux reformes que cela exige.

Monsieur le Président de l’Assemblée nationale,

Chers collègues 

Dans cette enceinte au cours de cette législature les membres du groupe VRD n’auront à l’esprit et au cœur que le Mali, son présent et son futur que nous souhaitons radieux. 

Vive la République

Vive la Démocratie

Vive le Mali 

Je vous remercie.

Bamako le 26 Mai 2020

Le Président du Groupe Parlementaire

Honorable Amadou CISSE

Officier de l’Ordre  National




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *