Search
vendredi 30 juillet 2021
  • :
  • :

Destitution de Kaou Djim: la vengeance du mentor

Le très loquace Coordinateur général de la CMAS, et très impudent porte-parole du très éclairé et très respecté Imam Cheickk Mahmoud DICKO était allé trop loin dans sa dérive et dans sa dépravation politique. Il devrait payer au cash ses nombreuses fautes politiques et ses erreurs de casting communicationnel.

Comme l’écrit si élégamment l’autre, quand on glisse sur le tapis de prière de la mosquée, on tombe difficilement, parce que la solidarité est mise à contribution pour éviter le pire. Cependant, quand on glisse sur la scène politique, la chute est fatale et les conséquences sont imprévisibles.
Le Coup d’éclat du VOYEURISME tourne au coup d’État. Les analystes empressés qui avaient vu à la sarabande des bisous un coup de génie novateur (Quand la Sociologie appelle cela depuis…la SOCIÉTÉ DU SPECTACLE) en ont pour leurs frais.
Issa Kaou N’DJIM est dans le pain, euh pardon avec la grève des boulangers, dans la sauce. Le fait d’avoir exhibé la fille du très éclairé Imam comme trophée de guerre, voire comme un moyen de chantage comme pour dire à qui de droit qu’il tient son mentor par la barbichette, a certainement a été de beaucoup dans l’accélération de la commedia della arte qui se joue au sein de la Coordination des mouvements, associations et sympathisants de l’Imam Mahmoud DICKO (CMAS) depuis plusieurs semaines.
L’Imam n’aurait pas apprécié, surtout a abhorré comme haram le fait d’asséner des bisous à n’en pas finir à sa fille en public, en live, sur les réseaux ! Quel sacrilège ! Quelle honte ! Quel dévergondage de la part de ce sacripant et renégat de beau-fils lui a-t-il fait couvrir, lui qui vient d’être auréolé au plus haut niveau par la communauté sunnite qui est très regardante sur la vertu de ceux qu’elle honore ! O grand Dieu pourquoi IKN a-t-il choisi de couvrir de honte l’Imam qui lui a mis le pied à l’étrier et lui a accordé la main de sa fille ? L’honneur souillé de l’Imam de Badalabougou se devait donc d’être lavé au plus vite. Chasser IKN n’est que la première et l’infime partie de la vengeance de l’Imam dont on dit qu’elle sera terrible. Ayiwa, ça ne présage rien de bon deh…

PAR BERTIN DAKOUO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *