Search
dimanche 24 octobre 2021
  • :
  • :

Deux présumés terroristes condamnés à perpétuité

Une session spéciale de la Cour d’Assises a commencé ce lundi 4 octobre 2021 à la Cour d’appel de Bamako. Cette session dédiée uniquement aux dossiers terroristes va se pencher sur une quarantaine de cas. Elle va prendre fin le 29 octobre prochain, sauf en cas de prorogation, préviennent les juges.
Pour cette première affaire inscrite au rôle, deux jeunes hommes d’une trentaine d’années étaient accusés d’être en possession d’armes de guerre en relation avec une entreprise terroriste.
Ces deux présumés terroristes répondent au nom de Moussa Amadou pour le Malien et de Ibrahim BORY pour le Nigérien. Ils appartiendraient respectivement à l’État Islamique au Grand Sahara et à Al-Qaida au Maghreb Islamique. Les deux accusés ont été capturés par Barkhane, lors d’une opération dans la zone de Tin Hama, commune de Gossi, région de Gao.
A la barre, les deux ont nié en bloc tout ce qui leur a été reproché. Ce qui n’était pas le cas lors des enquêtes préliminaires, indique l’un de leurs avocats commis d’office.
Le Parquet a demandé la condamnation à perpétuité et le une amande de cinq millions de Francs CFA pour chacun d’entre eux. Le territoire malien est aussi interdit au terroriste nigérien.
Pour l’un des avocats commis d’office, le fait que leurs clients ont nié les détails qu’eux-mêmes avaient donnés au cours des enquêtes préliminaires a contribué à aggraver leur situation.
Concernant cette même affaire, après l’annonce du verdict, le procès se poursuivra sur le cas du troisième accusé qui serait en fuite. Son avocat plaidera par contumace, estiment les responsables de la cour.
Rappelons que cette édition spéciale intervient quelques jours après les travaux de la deuxième cour d’assises au titre de l’année judiciaire 2020-2021. Ces travaux ont pris fin jeudi 30 septembre 2021 à la Cour d’appel de Bamako.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *