Search
samedi 21 octobre 2017
  • :
  • :

Développement du sport: L’Algérie s’engage pour le Mali

Le département de sports, le vendredi dernier, a animé un point de presse de restitution de la mission de travail du ministre Housseini Amion GUINDO en Algérie qui s’est soldée par la signature de plusieurs conventions de coopération entre nos deux pays.

  1. Cheick Oumar KONATE, qui fait partie de la forte délégation malienne ayant effectué la mission, a animé le point de presse en présence des responsables sportifs du pays. La rencontre avec la presse sportive s’est déroulée dans la salle de réunion dudit département.

Le conférencier a indiqué que le ministre des Sports, à la tête de la délégation, était accompagné par 12 fédérations en plus des acteurs du sport de notre pays s’inscrivant dans le cadre du renforcement de la coopération sportive entre le Mali et l’Algérie.

De son côté, il s’est réjoui de la mission qui a été fructueuse, selon lui, parce qu’ayant permis aux différentes fédérations des deux pays de partager et d’échanger leurs préoccupations en vue de déterminer un cadre de coopération.

Il a soutenu toutefois que l’objectif de la mission était d’avoir avec ce pays ami du Mali des possibilités de coopération en matière de développement des sports dans notre pays. Ce, a-t-il ajouté, pour faire en sorte que le sport soit un facteur du renforcement et de raffermissement des relations entre le Mali et l’Algérie.

C’est dans ce cadre qu’il a été signé, a-t-il fait savoir, plusieurs conventions et accords entre les ministres malien et algérien consignés dans un document appelé «Programme exécutif». Ces conventions rentrent ainsi dans le cadre de la mise en œuvre du «Memorandum d’entente Algéro-malien» signé en octobre 2007.

Pour la mise en œuvre de ces conventions, les deux pays se sont engagés au développement du sport chez lui par le partage d’expériences et d’informations dans différentes disciplines.

Toutefois, pour le renforcement de la qualité des ressources humaines dans le domaine, le ministre Housseini Amion GUINDO a sollicité et obtenu de son homologue algérien des programmes de formations, a rapporté le conférencier.

De ce fait, il a noté que l’Algérie s’est engagée à offrir 150 bourses d’études sportives de moyenne et longue durée dans les spécialités ci-après: l’éducateur principal en activités physiques et sportives; la méthodologie de l’entrainement sportif; les sciences biologiques appliquées au sport; les sciences humaines appliquées au sport et l’éducateur sportif.

Ces bourses d’études sont catégorisées de la manière suivante: 30 personnes pour les études de graduation (niveau bac), 30 personnes pour les études postgraduation (niveau master) et 30 personnes pour la formation qualifiante. Les 60 bourses restantes sont réservées aux élèves maliens pour des formations dans le lycée sport de Draria, en Algérie.

Ces formations, a souligné M. KONATE, vont se dérouler dans deux établissements algériens connus pour leur sérieux qu’ils ont eu l’occasion de visiter ; ce qu’ils ont pu constater leur rassure quant à la qualité de formation dans ce pays.

Pour le choix de ces boursiers, M. KONATE a annoncé l’ouverture de l’appel à candidature pour le premier contingent qui doit être sectionné avant la fin de ce mois soit 30 personnes pour la rentrée 2014-2015. Pour leur part, il a pris l’engagement que la procédure va se dérouler dans la plus grande transparence.

En plus des bourses d’études, les coopérations prévoient aussi d’aménager certains terrains de football en trois ans dans certaines localités du pays qui ne sont pas à jour déterminées.

Par Sikou BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *