Search
jeudi 4 mars 2021
  • :
  • :

Eaux minérales: IDID arrive

Le vendredi dernier a eu lieu, à Missaboubougou, la cérémonie d’inauguration de l’usine d’embouteillage d’eau minérale Idid, sous le parrainage de l’ancien Premier ministre Mohamed Hamed Ag HAMANI. C’était en présence de grossistes déjà intéressés par la marque ; mais également de parents et amis du Directeur de la Société malienne des boissons et aliments (SAMABAL), qui produit l’eau minérale Idid, Mohamédoun Cheickna.

Dans son témoignage, le parrain de la cérémonie, Mohamed Hamed Ag HAMANI, a dit éprouver de l’émotion à deux titres.
Primo, parce qu’il est présence d’un de ses fils qui, lentement, mais sûrement, et de très discrète, a réussi à ériger une usine qui rentre désormais dans la liste des unités industrielle de notre pays.
Secundo, son émotion est due à la présence de la famille du Directeur qui exprime sa solidarité pour ce qu’il a réalisé pratiquement tout seul, même si, par modestie, il associe d’autres noms à cette réussite personnelle.
Avant de terminer, le parrain de la cérémonie a invité tous les jeunes du Mali à s’inspirer de l’expérience de ce jeune Directeur, à ne pas hésiter à solliciter ses conseils pour se lancer dans une aventure similaire. Car, pour lui, il s’agit d’une belle réussite qui mérite réflexion, admiration et soutien.
Pour Mohamédoun Cheickna, outre l’aspect financier, une de ses principales motivations, en fondant la Société malienne des boissons et aliments, est de donner de l’emploi aux jeunes maliens, comme lui, en priorité. Aussi fait-il savoir, l’usine d’embouteillage d’eau minérale qui vient de débuter emploie, pour le moment 30 personnes, tous des Maliens. Sa capacité de production annuelle est de 40 millions de bouteilles, pour un investissement d’environ un milliard FCFA.
Le jeune Directeur de SOMABAL a fait savoir que Idid est sa marque et qu’il la veut belle, avec tous les ingrédients et ambitieuse. Au titre des particularités de cette eau, Mohamédoun Cheickna parle de sa richesse en minerai et en oligoaliments. À cela, il ajoute une fermeture sécurisée pour offrir à la clientèle un produit d’exception.
Très confiant, le Directeur estime que pour s’imposer sur le marché des eaux minérales, dans le pays, il faut éviter d’imiter, d’importer ; qu’il faut avoir des idées, viser l’excellence ; faire un bon management des coûts ; avoir un bon produit et assurer une bonne distribution de son produit.

Par Bertin DAKOUO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *