Search
lundi 1 mars 2021
  • :
  • :

Ecole: le voyage en absurdie

Il n’aura fallu qu’un communiqué du Gouvernement félicitant la décision du SNEC invitant tous ses militants à reprendre les cours dès lundi, 02 mars 2020, dans toutes les écoles et sur toute l’étendue du territoire national pour que les grévistes endurcis devant l’Eternel se déchainent et passent à la poêle le Gouvernement taxé de tentative de division du mouvement syndical. Le Secrétaire général du SNEC en a pris pour son galon. GUITTEYE n’a pas de militants, il n’est pas suivi par la base, les écoles sont restées désespérément vides, faute d’enseignants, preuve que son mot d’ordre n’a pas été suivi. Pourtant des voix discordantes dénoncent la malhonnêteté de ceux qui passent sous silence les écoles où les cours ont repris effectivement ce lundi.Votre Facebookan du jour.

Suite à un communiqué du gouvernement félicitant la décision du Syndicat national de l’Éducation et de la Culture (SNEC) invitant tous ses militants à reprendre les cours dès lundi, 02 mars 2020, dans toutes les écoles et sur toute l’étendue du territoire national, les internautes du Mali, dans la plupart des enseignants. Des enseignants n’ont passé par quatre chemins. Ils ont invité le PM et son ministre de tutelle faire un tour dans les écoles qui sont fermées.

Fousseni Sanogo : Venez voir au terrain, les écoles sont toujours fermées. Il vaut mieux pour vous de chercher la solution adéquate au problème des Enseignants, au lieu de le fuir. Votre marionnette a été trahie par ses soi-disant 25.000 militants dèh.

Sidy Coulibaly : Veuillez vous renseigner, les coordinations régionales du SNEC dans les régions ne suivent pas la décision de GUITTEYE . Votre Gitteye vous a joué la guitare.

Bouyon Arabou :  La base du SNEC ne suit plus leur SGAL et d’ici 10h à 12h vous serez notifié par les DAE ET DCAP que les écoles publiques sont toujours fermées. Salutations syndicales.

Ousmane Dimbal :  Nous avons tous nos enfants aux écoles publiques. Malheureusement, ils sont toujours à la maison car ceux qui sont passés à l’école ce matin sont revenus bredouilles pour la simple raison que les classes sont toujours fermées. Honte et malheur à tout gouvernement qui ment à soi-même et ment même aux enfants.

Souleymane Diakite : Le Mali n’a aucune difficulté.

Tout d’abord, les autres fonctionnaires ont bénéficié de cette augmentation quand l’État avait de problèmes.

Borakadé Traore : Hé ! Revenez sur terre, allez-y faire un tour dans les écoles voir si la décision du secrétaire général du sec est suivie par ses militants.

Emile Kassogué : Guitteye n’a plus de militants. Allez-y faire un tour dans les établissements publics. Toutes les écoles publiques sont fermées à la date d’aujourd’hui 02 mars. Je dis bravo et merci aux militantes et militants de la SYNERGIE !!! C’est le courage et le sens de la responsabilité.

Souleymane Koné : Il faut vous complétiez responsables et loyaux. Dans un pays démocrate et républicain, personne n’est au-dessus de la loi le comportement que vous avez à l’égard des enseignants est honteux.

Issagha Diarra Dit Diop :  Maintenant c’est de la comédie. Allez-y dans les écoles publiques et voir si le retrait du SNEC a eu des effets au lieu de faire des déclarations honteuses… Vraiment honte à ce gouvernement vous qui êtes chargés d’assurer l’exécution des lois de la République et si c’est vous-mêmes les premiers violeurs desdites lois, c’est décevant.

Ousmane Pirlo Diarra : Vous savez réellement que la seule solution est l’application stricte de ce fameux article 39. Donc, arrêtez de jouer avec l’avenir des pauvres enfants. Un jour vous serez seul dans votre tombe. J’espère que vous avez vu partir des élites et gouvernants.

Salsa Tala : Ce gouvernement est actif et prêt à affronter tous les problèmes et difficultés de ce pays. Je remercie beaucoup les cadres de ce régime pour leur disponibilité, afin de redresser le pays en matière d’éducation.

Daniel Jacques :  J’ai honte de ce gouvernement qui est devenu un staff de menteurs réunis. Continuez à vous leurrer. Et le gouvernement et Guiteye savent que la décision honteuse de ce dernier n’affecte en rien cette lutte des enseignants.

Sidy Coulibaly :  Faites un tour dans les différents établissements de Bamako et ailleurs, toutes les classes sont fermées. Même l’AEEM a fait sortir les privées à Tombouctou. Vive la synergie.

Dianguina Keita : Nous sommes préparés, car on ne meurt pas deux fois. Vous pouvez vérifier sur le terrain.

Mamadou Traore :  Faites un tour dans les écoles du Mali pour voir si le mot d’ordre est suspendu ou maintenu. Seule la lutte libère.

Ousmane Mamadou Traoré : Venez faire un tour dans les écoles publiques et vous verrez vous-mêmes que la déclaration de Guitteye n’a eu aucun effet sur la grève. Vive la nouvelle génération enseignante consciente et vive la synergie.

Sambala Sissoko: Pensons à l’après nous, à nos enfants et à leur fierté. Le mensonge ne construit pas. La loi n°2018-007 ne souffre d’aucune ambiguïté. Alors l’honnêteté exige.

Kaboré Zinda :  Aucune école n’a été ouverte ce matin. La lutte continue jusqu’à l’application stricte de l’article 39

Ibrahima : PM, Il est exactement 8h39min, les élèves sont déjà présents dans les écoles et ils attendent toujours vos supposé 25 000 enseignants.

Mohamed Maiga : il serait mieux pour le gouvernement d’appliquer la loi au lieu de tromper le peuple. Le SNEC n’a même pas de militants ; mais je vous assure que très bientôt tu sauras que le peuple malien ne va plus se laisser faire.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *