Search
mardi 2 mars 2021
  • :
  • :

Election et prévention du COVID-19: l’engagement citoyen de l’ONG ASRAD

Dans le cadre de la prévention et de la lutte contre la propagation de la pandémie du Coronavirus à l’occasion du second tour des élections législatives, l’ONG ASRAD a initié, ce dimanche 19 avril, une opération de lavage des mains et de distribution gratuite de masques aux électeurs. Une opération qui a été visiblement bien accueillie par les bénéficiaires.

Si l’enjeu de ces législatives est de doter notre pays d’une nouvelle Assemblée nationale, le respect des mesures barrières par les électeurs et autres acteurs du processus électoral était sans conteste le défis le plus important à relever par le Gouvernement en vue de minimiser les risques de propagation du COVID-19, en progression dans notre pays. Surtout quand on sait qu’à la veille du scrutin, le bilan officiel faisait état de 216 cas positifs dont 13 décès.

Pour une bonne mise en œuvre de ces mesures, les acteurs du processus électoral, certaines organisations de la société civile, à l’image de l’ONG ASRAD, se sont mobilisés aux côtés du gouvernement.

Le dispositif mis en place était visible ce dimanche 19 avril 2020 devant le Groupe scolaire de Hamdallaye marché. À 10 heures, l’équipe de cette ONG était à pied d’œuvre pour amener les électeurs à respecter la distance règlementaire d’un mètre devant le Kit de lavage des mains.

Venue accomplir son devoir civique, Mme Cissé Fatoumata DIABATE, a salué cette initiative de l’ONG ASRAD qui, dit-elle, s’inscrit dans le cadre de la lutte contre cette pandémie du Coronavirus. «Je remercie ASRAD pour cette initiative qui va dans le sens de notre protection contre ce virus. Ces agents nous ont demandé de laver nos mains avec les kits de lavage des mains qu’ils ont installé ici devant le centre de vote de Hamdallaye Marché. Et ils nous donnent aussi des masques. Vous avez vraiment combattue », a-t-elle dit, avant d’inviter les uns et les autres à respecter les mesures barrières.

De son côté, la représentante de l’ONG ASRAD, Dr Mariam N’DIAYE, a présenté son organisation comme une structure internationale. Selon elle, cette opération s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des mesures prises par le Gouvernement pour lutter contre la propagation du COVID-19.

L’objectif de cette opération, précise-t-elle, est de permettre à chaque électeur de venir accomplir son devoir citoyen en toute sécurité. Le coût est estimé à plus d’un million de F CFA.

« Pour ce scrutin, nous avons couvert deux centres, à savoir le groupe scolaire de Hamdallaye Marché et celui de Badialan I. Pour la réussite de cette opération, nous avons distribué 1000 masques, utilisé 1000 flacons de savons avec deux kits de lavage des mains. J’invite les uns et les autres à respecter les mesures barrières car le COVID-19 est une réalité dans notre pays. Tant que ce n’est pas nécessaire, je vous prie de rester à la maison pour vous protéger et protéger votre famille», a conseillé la responsable de l’ONG.

L’ONG d’Appui Solidaire pour le Renforcement de l’Aide au Développement (ASRAD) est une organisation qui a pour objectif l’amélioration des conditions de vie de l’être humain.

Il travaille pour le développement personnel et social de l’être humain dans plusieurs domaines (santé, éducation, emploi, etc.) pour une transformation sociale positive.  Elle est dans plusieurs pays de l’Afrique subsaharienne.

Selon les responsables de cette ONG, le COVID-19, de toute évidence, aura des impacts extrêmement lourds sur nos états mais encore plus sur les communautés à risque ainsi que les couches les plus vulnérables. La menace est loin de baisser et la vigilance doit être de mise.

Par Abdoulaye OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *