Search
samedi 21 octobre 2017
  • :
  • :

Éliminatoires Can 2015 : L’équation se complique pour le Mali

À domicile, l’équipe nationale du Mali a été battue le mercredi dernier au stade du 26 mars par l’Éthiopie par le score de (3-2). Par cette victoire, les Éthiopiens enregistrent ses premiers points après 4 journées. Du coup la sélection nationale de l’Éthiopie relance la compétition dans ce groupe.

Les Aigles du Mali perdent face à l’équipe considérée la plus faible de la compétition devant son public qui s’était mobilisé pour leur soutenir. Aussi, plusieurs autorités politiques et responsables sportifs du pays étaient de la partie.

D’entrée du jeu, le Mali prend en son compte le match. Pendant les 15 premières minutes de la 1ere période, le Mali obtient des occasions de but qui filent au bout des crampons des attaquants. C’était le cas notamment à la 18e minute. Le meneur malien, Bakary SAKO arme une frappe qui va être mal appréciée par le gardien éthiopien. Sambou YATTABARE, qui était à la retombée de la balle, tire le gardien.

Malgré tout, les Aigles du Mali vont continuer la domination avec des combinaisons au milieu du terrain sans véritablement menacer les défenseurs éthiopiens. C’est finalement sur une balle arrêtée que les nôtres parviennent à faire la différence en ouvrant le score. Bakary SAKO exploite un coup franc majestueusement placé aux abords de la surface de la réparation qui trompe la vigilance du gardien de but éthiopien. On était à la 30eminute du jeu.

Sans attendre que le public termine de manifester sa joie, les joueurs éthiopiens sur une belle combinaison, après quelque temps de relâche de l’équipe du Mali, égalisent le score. Le joueur Omodo OKWURY, qui a marqué le but, était libre de tout marquage lorsqu’il recevait la balle ayant traversé toute la défense malienne.

Après cette égalisation, l’équipe du Mali va continuer toujours à mettre le pied sur le ballon sans véritablement créer de danger dans les positions arrière de l’équipe éthiopienne qui a su appliquer la défense en ligne pour mettre à l’eau les offensives maliennes.

C’est dans cette euphorie que l’Éthiopie va prendre de l’avantage du match sur une erreur du défenseur Salif COULIBALY. En remettant le ballon à son gardien sous pression d’un joueur éthiopien, il fait une passe à son adversaire qui augmente ainsi à la 49e minute le score de son équipe à 2 buts.

Malgré la domination nette de la rencontre par les Aigles du Mali, le score va rester à l’avantage de l’Éthiopie à la première période sur le score de (2-1).

De retour au vestiaire, les Aigles reviennent avec les mêmes dispositif et style de jeu dominé par des combinaisons au milieu de terrain. Comme pendant la 1ere période, l’équipe du Mali va jouer comme si elle était déjà qualifiée sans véritablement avoir la rage de gagner. Pour autant, elle était menée par (2-1). L’individualisme, qui devrait faire la différence, n’a pas fonctionné. Sur une passe de Sambou YATTABARE, Moustapha YATTABARE marque de la tête pour le 2e but malien après 68e de jeu. Après l’égalisation, les joueurs tombent dans l’excès vers la fin du match. Malgré les changements opérés par l’entraineur malien, rien ne sera changé pour les Aigles du Mali alors que l’Éthiopie jouait à 10 à la 55e minute de jeu. C’est à la fin du temps réglementaire que l’Éthiopie marque son 3e but sur une balle arrêtée.

L’équation se complique

Par cette victoire, l’Éthiopie se relance dans la compétition en empochant ses trois premiers points. Car, une défaite éthiopienne était synonyme de son élimination. En effet, le Mali reste deuxième de ce groupe, avec 6 points en 4 journées, derrière l’Algérie qui est déjà qualifiée avec 12 points. L’équipe du Mali, qui concédé ainsi sa deuxième défaite, réduit ses chances de qualification pour la phase finale prévue au Maroc en 2015. Ainsi, la compétition reste ouverte entre le Mali, l’Éthiopie et le Malawi. En ce sens que ces deux dernières équipes ont chacune 3 points. Cette défaite confirme, les observations de certains experts quant au faible niveau de l’attaque malienne et prouve la fragilité de celle-ci. Sinon comment comprendre le potentiel sur papier des joueurs maliens pour avoir perdu si facilement ce match ?

Pour la 5e journée, le Mali affrontera le Malawi en déplacement.

Par Sikou BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *