Search
samedi 27 novembre 2021
  • :
  • :

Employabilité des jeunes: l’Opération Permis de conduire dote 450 jeunes des régions et du district de Bamako de permis

En partenariat avec l’UNFPA, le Ministère de l’Entreprenariat National, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle a doté 450 jeunes de permis de conduire à l’issue d’une formation de 5 mois.

En effet, nombreux sont ces jeunes qui aspirent à évoluer comme chauffeur personnel, de transport en commun ou de service mais qui manquent cruellement de moyens pour s’offrir un permis de conduire qui est pourtant la condition sine qua none pour emprunter une carrière dans le secteur. Dans un souci de résoudre ce problème, le département en charge de l’Emploi et de la Formation Professionnelle a lancé en mai 2021 « OPERATION PERMIS DE CONDUIRE » au cours duquel 450 jeunes des régions de Mopti, Gao, Tombouctou et du District de Bamako ont été sélectionnés suite à l’appel à candidature.
Ce vendredi 15 octobre 2021 le Ministre Bakary DOUMBIA a présidé la cérémonie de clôture du projet «Opération permis de conduire» à Sevare, en présence de M. Cheikh Tidiane MBENGUE, Représentant par Intérim, résident du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFA), partenaire dudit projet, du Directeur de Cabinet du Gouverneur de Mopti et des représentants des services techniques régionaux. En plus des représentants du Cabinet et de l’UNFPA la cérémonie a également enregistrée la présence d’une forte délégation de bénéficiaires.
Après l’hymne national, l’honneur est revenu au Maire de la Commune de Sevare de souhaiter la bienvenue à la délégation du ministre qui n’a pas manqué de saluer les efforts déployés en faveur de l’autonomisation et l’employabilité des jeunes. Les permis dont les jeunes viennent de bénéficier participent, à coup sûr, de leur insertion socio-économique, a déclaré le Maire de la Commune.
Quant à la porte-parole des bénéficiaires Aichata Traoré détentrice d’un permis de catégorie Poids lourd, anticipant sur ce message, a salué cette opération qui leur permet de subvenir à leurs besoins et de nourrir leurs familles sans succomber au charme de l’exode ou de l’orpaillage et lutte contre le chômage. Elle a remercié le Ministère et le FUNAP tout en martelant que « La route va de pair avec sécurité routière, et sécurité routière rime avec permis de conduire ». Enfin la porte-parole des bénéficiaires a invité les autorités et les partenaires à œuvrer pour maintenir cette chaîne de solidarité au profit de jeunes de notre pays.
La même joie se lisait sur le visage du Représentant Résident de l’UNFPA au Mali, selon Cheich Tidiane MBENGUE la réalisation ce projet « Opération permis de conduire » participe à la mise en œuvre effective de la Feuille de route nationale sur le Dividende Démographique. C’est dans cet esprit qu’il informera que le projet vise non seulement à soutenir la lutte contre le chômage mais aussi à appuyer le gouvernement de la transition dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent des jeunes au centre et au nord Mali.
Dans son discours de clôture le ministre DOUMBIA a fait savoir que cette opération permis de conduire a été initiée par son département en partenariat avec l’UNFPA, au nom du Système des Nations Unies, a porté, sans réserve, nos programmes, nos projets qui visaient essentiellement à faire accéder les jeunes et les femmes de notre pays à l’emploi et à une formation de qualité pour faire face aux enjeux d’aujourd’hui et de demain.
En même temps il a rappelé que notre pays s’est engagé à promouvoir globalement un développement inclusif et durable en faveur de la réduction de la pauvreté et des inégalités dans un Mali uni et apaisé, en se fondant sur la Charte de la Transition, la Lettre d’Orientation du Chef de l’Etat, le Plan d’Actions du Gouvernement.
Cette initiative de son Département à travers le Programme National d’Actions pour l’Emploi en vue de la Réduction de la Pauvreté (PNA-ERP) a ciblé quatre Régions du Mali (Bamako, Mopti, Gao et Tombouctou) pour 450 bénéficiaires a-t-il souligné.
En fin le ministre DOUMBIA a remercié les partenaires techniques financiers pour leur appui au Gouvernement du Mali et a souhaité bonne chance aux bénéficiaires, tout en leur rappelant que ces permis constituent un moyen important pour accroître leur employabilité, et par la même occasion et leur demander d’en faire un bon usage.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *