Search
jeudi 13 décembre 2018
  • :
  • :

Engagement pour des élections apaisées en 2018 au Mali: la HAC signe un code de bonne conduite avec les médias

En prélude à l’organisation d’élections présidentielle et législative apaisées dans notre pays en 2018, la Haute autorité de la communication (HAC) a signé avec la Maison de la presse, les organisations professionnelles de médias et organes de presse, vendredi dernier, à la Maison de la presse, un code de bonne conduite.

Placée sous l’égide du président de la Haute autorité de la communication, Fodié TOURE, la cérémonie de signature s’est déroulée en présence du président de la Maison de la presse, Dramane Aliou KONE ; les présidents des organisations professionnelles de médias, ainsi que les directeurs généraux de l’ORTM, Sidiki N’Fa KONATE, et de l’AMAP, Abdoulaye TRAORE, etc.
Le président de la Maison de la presse, après avoir félicité la HAC pour cette belle initiative, dira que les Maliens vont à des élections qui s’annoncent assez difficiles. En effet, soutient M. KONE, « ceux qui peuvent mettre le feu à ce pays, c’est nous d’abord les journalistes. Si nous comprenons cela, nous devons nous engager tous à jouer notre rôle pour sauver notre pays », a-t-il plaidé.
En tout cas, selon Dramane Aliou KONE, la Maison de la presse s’engage à accompagner ce processus qui lui semble aujourd’hui le seul qui permettra au Mali de s’en sortir.
Par ailleurs, a-t-il fait savoir, en partenariat avec la MINUSMA, des sessions de formation à l’intention des rédactions en chef, seront organisées dans les jours à venir, pour traduire en acte concret ce sur quoi, la faitière va s’engager. Car à son avis, il s’agit pour l’ensemble des responsables de médias de s’engager pour « sauver le Mali ».
Le président de la HAC, Fodié TOURE, a, tout d’abord, loué le Tout Puissant qui a permis la conclusion d’un acte hautement symbolique, dont l’impact sera déterminant sur l’environnement sociopolitique dans notre pays.
Le Mali, a-t-il rappelé, organise cette année des élections présidentielle et législative, en prélude à celles-ci, la HAC, consciente de son rôle de régulateur, en partenariat avec l’OIF, a organisé en novembre 2017, un séminaire international sur la régulation des médias en période électorale, dont les résolutions ont mis l’accent sur le renforcement des capacités des acteurs des médias à travers les séances de formation, et la prise des dispositions idoines pour une meilleure couverture des élections par les médias.
Selon M. TOURE, l’installation prochaine à la HAC d’un Centre de monitoring de contrôle des médias, l’élaboration et la signature d’un code de bonne conduite des médias en période électorale, s’inscrivent dans la même dynamique.
Aussi, a-t-il noté, le document, objet de ladite cérémonie de signature, a été élaboré et partagé par la HAC avec les associations professionnelles de médias qui y ont adhéré.
Ainsi, il a remercié et rendu hommage au Tout puissant d’avoir permis cette rencontre entre la Haute autorité de la communication, les organes et institutions en charge des élections et l’ensemble du peuple malien, le souci de l’organisation d’élections apaisées, libres, crédibles et transparentes, mais également le souci d’organisation d’élections dont les résultats seront acceptés par tous.
Selon le président de la HAC, les médias jouent un rôle extrêmement important en cette période cruciale de la vie de notre pays, et une responsabilité historique dans le contexte de la couverture du processus électoral et dans le contexte de la situation actuelle de notre pays.
Les organisations professionnelles de médias et organes de presse signataires sont entre autres : la Maison de la presse, l’URTEL, le Réseau Kayira, le Groupement patronal de la presse, l’ASSEP, l’APAC, l’UNAJOM, Cadre de concertation des directeurs de publication, l’AJPP, l’ASJM, l’OJRM, l’AJM, l’UPF-Mali, le JCAR, RJPH, APPEL-Mali, AMAP, ORTM, etc.
Notons que la HAC, par son président a apposé sa signature au bas du document. Aussi, les organisations de média qui n’ont pas encore signé le document sont invitées à venir le faire à la HAC.

Par Sékou CAMARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *