Search
lundi 19 avril 2021
  • :
  • :

Entreprenariat jeune: la 2e édition de ‘’Monsieur Mali’’ lancée

La Présidente de l’Association Esprit de Femmes, Djénéba Fifi THIENTA, a animé le vendredi dernier une conférence de presse pour lancer la 2e édition de son concours ‘’Monsieur Mali 2021’’. L’initiative consiste à encourager l’entreprenariat chez les jeunes tout en les aidant à trouver le déclic pour la réussite de leur projet.

« La lutte contre l’immigration clandestine » est le thème de la 2e édition du concours ‘’Monsieur Mali 2021’’ dont les activités ont été lancées, ce samedi, par Djénéba Fifi THIENTA, à la Villa Soudan. C’était en présence des représentants des ministères de la Jeunesse et des sports ; de l’Emploi et de la formation professionnelle et de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille. Plusieurs responsables d’entreprises privées ont également pris part à la conférence.
A cette occasion, la présidente de l’Association Esprit de femmes a rappelé que l’initiative a été conçue pour combler le vide de repère pour aider les jeunes à s’épanouir dans leur environnement. A cet effet, poursuit-elle, l’ambition du concours ‘’Monsieur Mali’’ consiste à la fois d’aider et redonner l’espoir à ces jeunes, mais aussi de les accompagner en créant des créneaux de financement de leurs projets.
Cette année, a expliqué la conférencière, l’équipe d’organisation a décidé de mettre un accent sur les conséquences de l’immigration clandestine, un fléau en forte augmentation, malgré ses dégâts humains. Ainsi, selon ses chiffres, en 2020, le taux de l’immigration clandestine a augmenté à cause de la crise que traverse le Mali. Elle est convaincue qu’en investissant dans la jeunesse et en créant les conditions de son insertion socio-professionnelle, le pays pourrait considérablement réduire cette pratique.
Pour les postulants à ce concours, dont l’inscription est ouverte depuis ce 22 février, il est question de proposer des projets pour diminuer les conséquences de l’immigration clandestine. « Il est ouvert à des jeunes entre 18 à 30 ans », a-t-elle précisé. Et les 15 candidats qui seront retenus sur la base de leur responsabilité, leur esprit patriotique, la valeur intellectuelle et la conviction seront coachés en développement personnel, en prise de parole en public, ainsi qu’en posture et gestuel. Aussi, ils seront formés en technique d’élaboration, de montage et de gestion de projets, etc. De même, l’Association Esprit de femmes, en collaboration avec ses partenaires, apportera du soutien aux meilleurs projets pour leur réalisation.
A la faveur de l’événement, le représentant du ministre de la Jeunesse et des sports a déclaré que leur département accompagne et va continuer de soutenir ce genre d’initiative. « Quand on investit dans la jeunesse, on investit dans le développement, surtout que le Mali compte plus de 70% de jeunes», a-t-il expliqué.
Outre ‘’Monsieur Mali’’, l’Association Esprit de femmes, créée en 2004, est aussi l’initiatrice de l’émission les ‘’Reines d’Afrique’’. Elle s’est fixé comme objectif de promouvoir le leadership féminin, de lutter contre la violence basée sur le genre, de soutenir l’autonomisation de la femme.
La cérémonie a été également marquée par la remise d’attestations de reconnaissance à des partenaires qui ont soutenu la 1ere édition et le témoignage de trois lauréats.

Par Sikou BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *