Search
mercredi 20 novembre 2019
  • :
  • :

« Facebookan »: revoilà Dicko !

Le président du Haut conseil islamique du Mali, Mahmoud Dicko, est encore dans la logique de secouer la république. Cette fois-ci, en plus du PM, c’est le président de la république lui-même, IBK, qui est dans le viseur. A travers une vidéo de son chargé de communication, Mahmoud Dicko compte dénoncer les massacres communautaires d’Ogossagou au cours d’une marche prévue pour ce vendredi 05 avril 2019. Le sujet a été largement partagé sur les réseaux sociaux. Votre Facebookan du jour !

Aminata Awa Drame : « Aucune marche n’est une solution pour le Mali »

Avec tout le respect que nous avons pour l’imam Mahmoud Dicko, il doit comprendre qu’aucune marche n’est une solution pour le Mali, elle pourrait même déstabiliser notre pays. Pourtant aucun citoyen ne doit participer à la déstabilisation de son pays surtout un leader religieux. C’est pourquoi nous demandons à Dicko de renoncer à cette marche qui est loin d’être patriotique et citoyenne.

Kalifa Ouattara : « Le Mali est déjà fragile »

Nous demandons à Dicko de ne pas déstabiliser notre pays. Le Mali est déjà fragile et il a besoin de l’unité et de l’union de tous ses fils pour se rétablir et non des marches et des agitations. Le Mali est notre seul patrimoine et nous devrons le préserver.

Alpha Sow : « Dicko ne voit que sa place »

Cette tuerie du centre est le dernier souci de cet acteur hybride de Mahmoud Dicko. En réalité, Mahmoud Dicko n’a que faire des difficultés que traverse le pays. En effet, Dicko ne voit que sa propre place. Pour cela, tous ceux qui vont sortir pour marcher avec Dicko répondront de leurs actes devant l’histoire, ils seront comptables de la dégradation de la situation du pays. Seuls les apatrides, les opportunistes les voyous et les non-croyants suivront Dicko pour son seul intérêt.

Paul Diapra : « Rancune seulement »

La mauvaise gouvernance est un faux prétexte à un règlement de compte entre copains frustrés qui se querellent pour le partage du butin. Rancune seulement sinon rien, tout ça, c’est parce que le PM SBM lui a coupé les 700 000 000 de nos francs, en fermant sa boutique de président de la commission de bons offices.

KOROTOUM BENGALY : « Ne jetons pas l’eau de bain avec le Bébé »

Le tissu social malien brule, il faut qu’on règle nos différends à la malienne. Ne jetons pas l’eau de bain avec le Bébé. Mais pour moi, tout ça, c’est dû à l’injustice, il faut qu’on se dise la vérité entre nous, les gens ont soif de savoir ce qui va se passer ce jour où ils vont forcer pour riposter. Mahmoud DICKO a dit l’autre jour que tout leur problème c’est le PM Soumeylou Boubèye Maïga sinon, qu’il n’a rien contre le président de la république. Ce que je veux savoir, le PM leur a fait quoi ?

GAFOU : « L’heure est grave » !

Je pense que là où nous sommes, nous ne devrons pas chercher un fautif ou chercher à savoir qui a raison qui n’a pas raison. L’heure est grave. Tous ceux que nous devons faire, c’est de soutenir et accompagner le gouvernement dans sa recherche de solution à la crise et à la question de terrorisme dans notre pays. Tant que nous ne nous débarrasserons pas de ces ennemis de la paix, il est difficile pour nous d’avoir la paix et sans la paix, il n’y a pas de développement.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *