Search
samedi 5 décembre 2020
  • :
  • :

Farabougou: 15 jours de siège pour les populations martyres

Le siège (Samori Dakha) des djihadistes se poursuit. Faute d’une intervention militaire, les autorités ont choisi de larguer encore des vivres sur le village

Nous sommes aujourd’hui mardi 20 octobre 2020, Farabougou est toujours entre les mains des terroristes. Selon des sources en provenance de la localité, une médiation des notabilités et élus locaux est toujours en cours pour desserrer l’étau des terroristes sur le village.
Ce mardi est le quinzième jour de l’embargo sur les habitants de Farabougou. Le village est encerclé par des combattants terroristes qui y interdisent tout accès. La destruction du seul pont ce weekend qui se trouve entre Dogofri et Farabougou isole encore un peu plus les habitants. Tandis que le manque de nourriture se fait sentir, sur place d’intense négociations sont engagées par les élus locaux, les notabilités…pour trouver une issue à la crise.
Les terroristes accusent certains habitants du village d’avoir tué plusieurs membres de la communauté et d’avoir détruit plusieurs de leurs hameaux. Le dernier cas en date étant un jeune berger, retrouvé mort au début du mois dans son champ. Selon nos informations, le blocus sur Farabougou serait les représailles de la part des assaillants.
Pour mettre un terme à la situation, les médiateurs locaux ont dépêché deux émissaires, et des excuses ont été présentées aux familles des victimes peules. C’est à présent leur réponse qui est attendue. « Des imams, des griots, des hommes de caste sont mobilisés », précise un médiateur, qui veut croire au succès de cette tentative.
Objectif : lever le blocus de Farabougou et éviter de nouveaux affrontements entre, d’un côté, les chasseurs traditionnels qui protègent le village et, de l’autre, les Terroriste.»

L’armée malienne, présente dans la zone de Diabali à quelques kilomètres du village qui n’a pas encore intervenue est en état d’alerte. Hier lundi et aujourd’hui mardi, elle a pu livrer par avion des vivres et des médicaments aux habitants de Farabougou.
Les FAMa ont encore largué, le mardi 20 octobre 2020, des vivres à Farabougou. Cette action humanitaire significative au profit des populations contribue à soulager leur souffrance en attendant une solution efficiente. C’est un avion de transport Y-12 de l’Armée de l’Air qui a encore largué la cargaison de denrées de première nécessité sur le village. Cette opération a été rondement menée et coordonnée avec une équipe de largueurs des Commandos parachutistes. Elle participe de la volonté des autorités de soulager les populations et atténuer les effets néfastes des forces obscurantistes.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *