Search
lundi 1 mars 2021
  • :
  • :

Fonds spécial: alerte corona-arnaque

Sur les réseaux sociaux, l’annonce par le Gouvernement de la mise en place d’un fonds spécial dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 au a fait l’objet d’un débat houleux entre les internautes. Si pour les uns, cette initiative est une invitation à l’entraide, une de nos valeurs ancestrales, la majorité des internautes est méfiante et exige que toute la lumière soit préalablement faite sur l’utilisation de l’argent collecté pour soutenir l’effort de guerre.

Votre Facebookan du jour.

Djeneba Seydaou Sidibe : Pendant que les autres gouvernements réduisent les frais d’électricité, d’eau et des denrées alimentaires, on veut nous soutirer encore nos miettes. On a tous vu où est passé le 1er effort de guerre woo. Même nous pauvres étudiants à l’époque avons contribué à travers des prélèvements sur nos bourses et on a tous vu que ça fini autre part, mais pas dans des équipements militaires pour épauler nos soldats. Alors cette fois-ci, au lieu de lancer un appel global, vous feriez mieux de vous adresser uniquement à ceux qui ont pillé nos milliards durant ces 2 mandats. Ils pourront au moins nous retourner un peu sur notre argent volé.

Assa Sakiliba : Mahamadou Kane, je pense encore à l’effort de guerre. Huuunnn ! On ne m’aura pas.

Moussa Diaby : Je n’ai aucune confiance mon cher. Il vaut mieux aller directement à la rencontre de ces pauvres que de remettre ton argent au profit de certaines familles et proches.

Mahamadou Kane : Tout à fait mon cher ! Ce sera une façon aussi pour les citoyens d’être utile à leur communauté à travers l’entraide, une de nos valeurs ancestrales.

Seydou Dolo : C’est vraiment triste pour nos autorités. D’hier à maintenant, les réactions sont presque similaires : le déficit de confiance entre gouvernants et gouvernés. Merci mon cher Mahamadou Kane.

Tidiane Dansoko : Ils ne peuvent pas le faire. Je te jure.

Mahamadou Kane : Tidiane Dansoko, ils ont obligation de le faire. C’est l’argent du contribuable. Autrement, un homme bien averti en vaut deux.

Amadou Adiara THIAM : Merci beaucoup Jacqueline pour tes rappels. Tout le monde doit prendre conscience de ce qui se passe actuellement. Synergie et non léthargie face au Covid-19. Que DIEU t’assiste dans cet engagement comme ces centaines de Sénégalais bénévoles et anonymes dans ce combat. Big respect.

Kerlly Sangare : Salam, le Gouvernement malien est encore de retour, même scénario lorsqu’il demandait l’effort de guerre pour aider l’armée malienne. Avec l’avènement de la pandémie de corona virus il pousse encore le citoyen lambda à tirer le diable par la queue. Merci.

Aguibou Diabaté: Je ne donnerai pas mes miettes pour aller gonfler les milliards volés et déposés dans les banques étrangères.

Ségou Sékou Ba : Anw tè, à moins qu’une commission soit mise en place à cet effet et confiée à un des dirigeants de la «Synergie». O tè wa ?

Dosse Traore : Je ne jette pas mon argent, car l’argent sera utilisé à des fins personnelles. Sinon l’idéal est bon, mais l’application est tout autre chose !

Boubacar Souleymane : Honte à ses dirigeants maliens ! Là où certains pays prennent des mesures d’accompagnement aux populations, ces dirigeants profitent des pauvres. Honte à vous !

Astan Konandji : Le gouvernement n’a rien fait, c’est nous, car on est là en train de les regarder et pourtant il se fiche des lois.

Basse Diarra : Les 6 milliards sont une contribution personnelle ou proviennent-ils du Trésor public ?

‎Diabaté Youssouf‎ : Ils ont déjà fini avec les 6 milliards au point de créer une banque pour mendier au nom du coronavirus.

Malick Konate : Faites-nous d’abord le compte-rendu fidèle de l’effort de guerre. Tout est une question de confiance. Je préfère donner directement.

Boubacar Koumare : Merci. Pire : combien IBK lui-même, Boubou, les ministres, directeurs nationaux, régionaux, députés présidents de conseils régionaux, de cercle et maires ont mis dans la cagnotte ?

Pourquoi n’abandonnent-ils pas tous leurs primes ou salaires ou même 50% jusqu’à la fin de la pandémie ?

Oumar Niangado : Je suis d’accord avec toi sur ce point. Ceux qui gèrent ce compte n’auront aucune gêne à l’utiliser à leur propre profit. On se connaît dans ce pays. Mais, ceux qui cherchent à se faire remarquer ou visent des intérêts dans l’avenir se bousculeront pour alimenter ce compte.

Salif Diakité Salfón D’ôr : C’est mieux d’aller faroter dans la rue au Mendiants que de faire un don sur ce compte. Ils iront Djinsin entres eux la nuit dans leur fameux grin.

Sangare Blo : Malick, vous avez parfaitement raison. Personne n’est idiot dans ce pays. Certaines personnes sont prêtes à faire le don, mais c’est la mauvaise gestion de nos dirigeants qui les décourage, on ne leur fait plus confiance. Jusqu’à présent les étudiants sont en train de payer l’effort de guerre.

Yacouba Sadou Maiga : Bande de mendiants réunis. Les bons gouvernements sont en train d’aider les populations et non de vider leurs poches en ce moment de confinement.

Cherif Fofana : Je suis d’accord avec toi. Une plainte est en gestation pour les fonds alloués pour l’effort de guerre. Donc on ne versera rien tant qu’on n’a pas ce rapport.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *