Search
mardi 9 mars 2021
  • :
  • :

Forum panafricain de l’ACBF à Harare: Soumana Sacko l’invité de la 3é édition

Après avoir conduit la Mission d’observation électorale de l’Union africaine relative à la présidentielle de Djibouti, le 8 avril dernier, le Dr Soumana SAKO, plus connu sous le sobriquet de Zou, président de la Convention nationale pour une Afrique solidaire (CNAS Faso Hèrè) est, depuis hier mardi, à Harare au Zimbabwe, pour participer au 3e Forum panafricain de renforcement des capacités, du 3 au 6 mai 2016 à l’International-conférence center, à l’initiative de la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (ACBF), dont il a été le Secrétaire exécutif pendant deux mandats.

Le thème du Forum est « Renforcer les capacités pour la transformation économique et sociale de l’Afrique ».
Créée en 1991 par les gouvernements africains et les partenaires en vue de contribuer à renforcer durablement les capacités humaines et institutionnelles pour la bonne gouvernance et la gestion du développement, l’ACBF mettra à profit cette occasion pour célébrer son jubilé d’argent, soutiennent les organisateurs.
Aussi, le Forum sera une occasion unique pour toutes les institutions œuvrant pour le renforcement durable des capacités de l’Afrique de forger des liens plus forts.
Par ailleurs, il offrira aussi une plateforme adéquate pour faire le point sur les progrès et les leçons apprises et pour se livrer à une réflexion et un dialogue profonds sur les impératifs de capacités du Programme de développement pour l’après-2015 et de l’Agenda 2063 de l’Union africaine.
En dépit des progrès politique, économique et social notables enregistrés sur le continent, indique-t-on, la croissance peut être accélérée en abordant les questions de capacités humaines et institutionnelles.
Le Forum représente à cet effet, une plateforme puissante, non seulement pour le partage des connaissances en renforcement des capacités, mais également pour l’établissement et l’amélioration de partenariats entre les intervenants qui aboutiront à une transformation économique et sociale efficace en Afrique.
Mécanisme de mise en commun des ressources pour soutenir le renforcement des capacités en Afrique, la Fondation ACBF offre une plateforme de gouvernance commune, à travers laquelle de grandes économies peuvent être réalisées dans les activités de renforcement des capacités par rapport aux coûts que chaque pays aurait déboursés pour ces activités s’il agissait d’un seul pays.
Dans ses premières années d’existence, notamment (1991-2001), la Fondation a été financée principalement par ses partenaires non africains. À ce jour, 13 pays non africains ont fait des contributions à l’ACBF.
Il convient de rappeler que le premier Forum panafricain sur le renforcement des capacités organisé par l’ACBF a été accueilli par le gouvernement du Mali à Bamako du 22 au 24 octobre 2001 et le second par celui du Mozambique à Maputo du 1er au 3 août 2007. Dans les deux cas, le Forum a été un événement majeur qui a attiré près de 1000 délégués, parmi lesquels des Chefs d’État et de gouvernement, des délégations africaines et internationales de haut niveau, des organisations internationales, de même que des représentants des secteurs public et privé et des organisations de la société civile.
Au fait, le Forum permet de mesurer les progrès déjà faits en matière de renforcement des capacités en Afrique, de faire des recommandations pour accroître l’efficacité des programmes existants et baliser le chemin pour les succès à venir.
Titulaire d’une licence de l’ENA de Bamako, d’un Master en planification de gestion de projets et d’un Ph.D. en Economie du développement (avec Mention H, qui est la plus haute distinction académique) décernée par l’Université de Pittsburgh (USA), le Dr SAKO est en terrain connu pour avoir été pendant 2 successifs, Secrétaire exécutif de l’ACBF, avec résidence à Harare, au Zimbabwe.

Par Sékou CAMARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *