Search
mercredi 24 février 2021
  • :
  • :

IBK: « je me trouve en très bonne forme »

Le président de la République Son Excellence Monsieur, Ibrahim Boubacar Keita, est de retour à Bamako, depuis hier après-midi.
Le président IBK a été accueilli à l’Aéroport International Modibo Keita de Sénou par le Premier ministre, les membres du gouvernement et les corps constitués.
Sorti d’hôpital, mardi dernier, le président de la République avait tenu à prendre part, au nom du Mali, à la cérémonie d’hommage aux trois soldats de Barkhane, tués le 12 avril dernier près de Tessalit.
Après deux semaines de séjour médical à Paris, où il a subi une opération bénigne, à l’Hôpital militaire Percy, le président IBK est arrivé à Bamako, aux environs de 17h, visiblement en pleine forme.
À sa descente d’avion, le président de la République a tenu à remercier tous les Maliens pour leur élan de solidarité manifesté à son égard et les rassurer sur l’excellente forme qu’il affiche.
Voici sa déclaration

Permettez que je remercie d’abord Allah Soubahana wat Allah.
Je suis parti malade. Je reviens avec quelque chose en moins qui n’a rien à faire dans mon corps.
Je dois savoir gré à mon Créateur et à toutes les Maliennes et tous les Maliens, de tous les horizons et de quelques bords qu’ils fussent, tous et toutes, dans une unanimité incroyable, ont été à mon chevet.
Ce qui a rendu l’affaire banale. L’opération, dont on m’a dit que la durée d’habitude est de trois heures, a duré une heure un quart sans aucune suite post-opératoire.
Je crois que les chirurgiens m’entendront : dès le lendemain de l’opération je pouvais déjà me laver. C’est vous dire donc que je me trouve aujourd’hui, par la grâce du Tout puissant en très bonne forme.
Je l’ai dans mon message, cette adresse que j’ai souhaitée, que j’ai tenue à faire à ce pays avant qu’il ne me vit aux côtés du Président HOLLANDE à l’occasion d’une cérémonie d’hommage aux soldats français morts au Mali : j’ai compris.

Je me suis dit qu’il était convenable, de bon ton et de respect que les Maliens, qui avaient tant eu souci de moi, ne me voient pas seulement pour la première fois débout dans la cour des Invalides, mais qu’avant que de ce faire, je m’adresse à eux.
C’est pourquoi j’ai fait ce message aux fins de rassurer, de remercier l’ensemble national et de dire dans quelle disposition d’esprit je me trouve.
Je pense que nous aurons surement à nous retrouver encore dans les jours à venir.
Aujourd’hui, venant juste d’arriver sur cette terre bénie du Mali avec l’effet d’une bonne pluie d’accueil, ce dont je me remercie encore le Tout puissant, je reprends le travail là où je l’ai laissé.
Vive le Mali !
Vive les Maliens,
Vive la Maliannité
Vive la Fraternité malienne,
Vive l’Amour fraternel entre les filles et les fils du Mali.
J’en ai été bénéficiaire.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *