Search
lundi 14 octobre 2019
  • :
  • :

Journée 2019 de l’Enfant Africain: la première Dame dépose la gerbe de fleurs au « Mur des Enfants »

La Première Dame du Mali, Keita Aminata Maiga, Présidente de l’ONG Agir, a sacrifié à la tradition en honorant de sa présence, ce jeudi 20 juin 2019, à la commémoration de la journée de l’enfant africain, aux côtés des enfants à la «Cité des enfants».

La Journée de l’Enfant Africain a été instituée par l’Organisation de l’Unité africaine en hommage aux enfants innocents massacrés par le régime raciste de l’Apartheid en 1976 à Sowéto, lors d’une marche pour leurs droits. Elle est commémorée, le 16 juin de chaque année. Cette année, elle est célébrée au Mali dans un contexte de violence et de barbarie digne d’une autre époque, où de nombreux enfants du centre du Mali ont perdu atrocement la vie à cause des conflits.

La cérémonie du jour placée sous la haute présidence de l’Epouse du Chef de l’Etat porte le thème « Action Humanitaire en Afrique : les droits des enfants d’abord ».

Sous le choc des massacres au Centre dont sont victimes les enfants du Mali, la Première Dame du Mali toujours engagée auprès de la mère et de l’enfant, toujours investie dans le combat pour les droits des enfants, s’est adressée à la presse après le dépôt symbolique de la gerbe de fleurs au « Mur des Enfants »: « nous avons mal, nous avons très mal, des enfants sont morts, des enfants continuent toujours de mourir. Ce qui se passe au Mali, je me demande à présent, tous les soirs je me dis» Pourquoi? Pourquoi?» Qu’avons-nous fait, nous les parents, nous les adultes, nous les jeunes? Qu’avons-nous fait pour que cela nous tombe sur nos têtes », a déploré Keita Aminata Maiga.

Evoquant la symbolique de la cérémonie du jour, la Première Dame a tenu à faire un rappel des faits: «Cest avec beaucoup d’émotion et de passion que je viens à ce «Mur de l’Enfant» et c’est toujours l’occasion pour moi de rappeler les circonstances de ce «Mur de l’Enfance». Cette fresque a été faite par le Peintre mozambicain, avec les jeunes du carrefour des jeunes et a été inaugurée le 08 Mars 1989. Je le dis toujours parce qu’on a tendance à oublier.»

S’adressant au Parlement des Enfants, en mère, Madame Keita a insisté sur son rôle de sensibilisateur: «Nous avons entendu vos cris que vous n’avez même pas besoin de nous transmettre tellement. Mais vous avez aussi un devoir de sensibiliser, de faire connaitre. Vous avez des démembrements dans toutes les écoles. On ne crée pas le Parlement des Enfants pour qu’il vienne seulement demander, nous tous nous avons un devoir de faire quelque chose, de nous impliquer.»

Madame Keita s’est réjoui de son initiative de déplacer le «Mur des enfants « du Centre de Bamako à la Cité des Enfants: «C’est ici sa place. C’est donc ici que vous devez venir pour vous ressourcer.»

Avant de remercier les organisateurs et tous les partenaires techniques et financiers, Keita Aminata Maiga a lancé un vibrant appel:

«Donnons-nous la main. Je le dis toujours n’importe où, partout il y a moyen de sensibiliser et soyons des exemples. Je le répète quand on veut on peut!»

La journée commémorée dans la sobriété et le souvenir a été marquée par entre autres plusieurs interventions, un défilé accompagné par des messages des Enfants, des remises de trophées aux enfants sportifs.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *