Search
samedi 6 mars 2021
  • :
  • :

Le ministre de la défense dans les centres de Formation Commune de base (FCB): invite à rigueur et au professionnalisme

Le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants (MDAC) a entamé une visite dans les centres de formation commune de base (FCB). Il a démarré cette tournée le 13 juin 2016 au centre de la gendarmerie de Faladiè à Bamako.

Du samedi 18 au lundi 20 juin 2016, Tiéman Hubert et sa délégation se sont rendus à Markala, Bapho et Tiby dans la région de Ségou, puis à Koutiala, en troisième région.
Cette sortie est une occasion de constater de visu les conditions de travail et de vie des futurs combattants FAMa. Elle est aussi mise à profit pour communiquer les attentes du chef suprême des armées par rapport aux FAMa, consécutivement à la nouvelle menace.
Le ministre a surtout insisté sur la rigueur et le professionnalisme à observer dans la formation. A cet effet, il invite les recrues à l’engagement, à la discipline et à l’abnégation. Le sacerdoce du métier des armes requiert aptitude physique, mentale, morale, sanitaire, biologique, psychologique, technique et humaine. C’est pourquoi, explique le ministre, chaque recrue a le devoir de mettre à profit cette formation pour mériter la carrière des armes. Tout sera mis en œuvre pour que ce contingent 2015 soit dans les normes nécessaires conformément à la nouvelle menace. Toutes les insuffisances et faiblesses seront corrigées.
Observer, conseiller, instruire et décider : une pédagogie militaire
Le ministre de la défense voulait s’imprégner et suivre leur démarrage, leur déroulement. Cette visite a permis au ministre de constater de visu, de conseiller et d’instruire aussi bien aux recrues qu’à l’encadrement, les bons principes indispensables pour l’atteinte des objectifs de performance opérationnelle et de défense nationale. Le MDac a invité les recrues à l’engagement, à la discipline et à l’abnégation
Au regard de la dureté et de la pénibilité du métier des armes, le ministre appelle de tous ses vœux des visites d’arrivée draconiennes. Un tel tamisage aidera à confirmer ou infirmer les aptitudes initiales. Le ministre invite les recrues à la cessation immédiate de consommation de médicaments non prescrits.
Aux formateurs, il recommande la dureté dans un esprit humain dans la formation. Après tout ce que notre pays a enduré, il serait immoral que nos recrues de 2015 ne soient pas à hauteur de mission. Cette visite ministérielle dans les CFCB coïncide avec la phase d’installation et de mise en contions des recrues.
Débutées le 06 juin 2016, ces formations s’inscrivent au compte de l’année 2015, et constituent véritablement les premières cuvées de la Loi, d’Orientation et de Programmation Militaire (LOPM). A ce titre, elles présentent un grand intérêt et une importance toute particulière, tant elles miroitent un espoir de refondation de notre outil de défense.
Les étapes de NTomikorobougou (garde nationale) et Séguéla (Kayes) mettront fin à cette tournée.

Col Diarran Koné




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *