Search
vendredi 26 février 2021
  • :
  • :

Le RPM dans la cité des Balanzans: union sacrée pour les futures batailles électorales

La salle mystique Meruba de Ségou a abrité, hier dimanche, la conférence régionale des sections du parti Rassemblement pour le Mali (RPM) de la cité des Balanzans dans une ambiance politique des grandes retrouvailles. Autour des idéaux de refondation du parti, incarnés par le Président IBK, les militants RPM ont pris la résolution de se mobiliser pour les grandes batailles politiques du futur.

Les militants et responsables des sections de la région de Ségou ont réservé un accueil enthousiaste à la bonne dizaine de membres du BPN-RPM ayant fait le déplacement pour superviser ce rendez-vous politique annoncé comme celui de la refondation du parti.
Mamadou DIARRASSOUBA, secrétaire à l’organisation du BPN RPM ; Djeneba DIARRA, secrétaire administratif adjointe ; Harimakan KEITA, Kaba DIARRA, secrétaire aux affaires électorales ainsi que beaucoup d’autres cadres tels que Nango DEMBELE, ministre de l’Elevage et de la pêche ; Sirantou SOUMARE, ont tour à tour échangé avec les militants venus nombreux sur la vie du parti ; les défis liés aux enjeux électoraux ; les acquis du Président IBK à mi-parcours ; les difficultés rencontrées et les perspectives.
Sur ces différents points, les responsables du RPM n’ont pas manqué d’évoquer la signature de l’Accord pour la paix et la réconciliation, le 15 mai et le 20 juin 2015 à Bamako.
Il en est de même de la loi d’orientation et de programmation militaire, adoptée à l’unanimité des députés qui prévoit un immense investissement pour l’armée, d’un montant de 1.230.563.972.349 FCFA pour la période 2015 à 2019. La LOPM, notent les responsables du RPM, est une concrétisation de la volonté du Président IBK de doter le pays d’un outil de défense capable de relever les défis sécuritaires. L’ambition est de permettre aux forces armées et de sécurité de faire face à un conflit majeur sur le territoire national avec une structure de commandement interarmées et opérationnelle capable de coordonner l’atteinte de l’objectif militaire fixé. Ainsi, il est prévu l’acquisition d’aéronefs et de matériels de soutien technique de l’armée de l’air, l’acquisition de véhicules de combat et de transport de troupes modernes, la réalisation de matériels spécifiques pour les forces de sécurité, notamment pour la garde nationale et la gendarmerie nationale, la réalisation de matériels spécifiques pour le renseignement et les transmissions.
L’effort pour la loi d’orientation et de programmation militaire en 2015 est estimé à plus de 104 milliards de FCFA.
En 2016, il sera de plus de 109 milliards de FCFA. La mise en œuvre de la loi requiert 21% du budget national. A l’état actuel, la part de la défense dans le PIB national représente environ 2,26 % qui seront portés à 3,92% en 2015 pour une moyenne sur les cinq ans de l’ordre de 2 à 3,5%, à l’horizon 2019.
La relance de l’économie nationale, à travers plusieurs actions d’assainissement des finances publiques et le paiement de la dette intérieure a été un autre sujet d’intérêt national à l’actif du Président IBK.
De plus, les questions liées aux alliances, la promotion des cadres, des jeunes et les femmes, celles se rapportant sur les grandes batailles politiques du futur n’ont pas été élucidées au cours des débats.
Les sections de la région de Ségou se sont engagées résolument dans la cohésion pour réussir les grandes futures batailles pour lesquelles, le parti RPM se donnera un nouvel élan pour soutenir les nombreuses actions du Président IBK pour le développement du Mali.
Sur les grands défis auxquels le parti est confronté pour son renforcement, Mamadou DIARRASSOUBA a insisté sur le sens de la mobilisation des militants à mieux s’inspirer des idéaux du parti. Et cela dans la perspective des élections politiques qui se profilent à grand pas et pour la réussite desquelles le parti a tout donné.

par Sékouba SAMAKE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *