Search
dimanche 28 février 2021
  • :
  • :

Législatives en commune IV: Yèlèma réclame la victoire, UDD-PSDA contestent

Les listes Yèlèma et UDD-PSDA qui ont disputé le deuxième tour des élections législatives en commune IV du district de Bamako réclament toutes deux la victoire. À travers un poste sur sa page Facebook, le président du parti Yèlèma, Moussa MARA, réclame la victoire avec plus 7 000 voix de différences. Mais, la liste UDD-PDSA n’entend pas se laisser faire, elle revendique elle aussi la victoire. Les candidats de cette liste et leurs soutiens ont animé, hier soir, une conférence de presse pour réclamer la victoire. Ils s’apprêtent à saisir la Cour constitutionnelle.

Dans son intervention, la représentante du parti MPM, NIARE Coumba Cheick DIAWARA, a affirmé que la Cour constitutionnelle proclamera les vrais résultats qui donneront la victoire à la liste UDD-PSDA.

« Quand les vrais résultats sortiront et nous restitueront notre victoire, en ce moment nous serons d’accord. Nous n’allons accepter aucun tripatouillage des résultats sortis des urnes. Le vote a été émaillé par trop de violences. Il faut que la Cour proclame les vrais résultats sinon nous allons nous faire entendre », a affirmé l’ancienne candidate du parti MPM en commune IV.

À son tour, le candidat déchu du RpDM, Mahamane Mariko, a rappelé les efforts déployés pour faire gagner la liste UDD-PSDA. Il a témoigné que beaucoup de perturbations ont été enregistrées en commune IV. ‘’ Le juge de l’élection, c’est la Cour constitutionnelle. Avant le verdict de la Cour, pour nous rien n’est encore fait. Nous avons été soutenus par les militants, qui ont mouillé le maillot le jour du vote. Nous avons décidé de soutenir Hamady Sangaré et son colistier et nous allons les soutenir jusqu’à ce qu’ils entrent à l’Assemblée. Nous serons à leurs côtés pour gagner ce combat. Ceux qui ont été agressés et ceux qui ont été intimidés seront mis dans leurs droits. Nous allons manifester notre solidarité dans ce combat jusqu’à la fin. Nous sommes derrière la Cour constitutionnelle qui tranchera définitivement », a déclaré Mahamane MARIKO.

Le représentant du parti MPC, M. Doumbia, dira que rien n’est encore fait. Il a appelé les candidats et tous les soutiens à rester mobiliser.

‘’Si on baisse les bras, ils penseront qu’ils ont gagné. Que tout le monde soit serein et qu’on donne les preuves sur les tripatouillages à des avocats valables pour nous défendre. Nous allons sortir victorieux de cette affaire’’, a conseillé M. DOUMBIA.

Le représentant du MDC, Jules DIARRA, a déclaré que si à trois heures de la fermeture des bureaux de vote, un candidat réclame sa victoire sur les réseaux sociaux, cela montre qu’il a certainement peur de son échec. ‘’Plus de 27 partis réunis derrière une liste. Impossible qu’elle soit battue, nous attendons le verdict de la Cour’’, a lancé Jules DIARRA.

À son tour, Macalou du FDC a témoigné en ces termes : « j’ai été agressé au lycée Mamadou SARR. Plus de 14 gros bras étaient dans un véhicule et sont venus auprès de mon véhicule pour m’intimider. Aussi, quand je me suis rendu à l’école Aminata DIOP, ils sont venus m’intimider. Nous ne faisons pas d’achat de conscience, car nous avons confiance à notre popularité dans la commune ».

Ibrahim Sékou FOFANA, le colistier de Hamady Sangaré, a soutenu qu’il y a une nouvelle génération en commune IV qui va se battre pour son développement. Il s’est dit convaincu qu’il y aura du changement. ‘’Nous avons gagné et nous invitons tous les militants au calme. Cela fait partie du jeu politique et nous sommes sûrs que la Cour constitutionnelle tranchera à notre faveur’’, s’est montré confiant le candidat Ibrahim Sékou FOFANA.

Enfin, Hamady SANGARE dira que tous les grands partis du pays (majorité et de l’opposition) ont décidé de soutenir leur liste pour apporter le changement en commune IV.

Il a soutenu que leur liste a été soutenue par des alliés les plus sûrs et les plus costauds.

« Nous avons abattu d’énormes efforts pour arriver à ces résultats et nous allons gagner haut les mains. Nous savons que des gens se sont illustrés dans la tricherie, dans le tripatouillage et dans les supercheries. Cela ne saura marcher avec l’alliance UDD-PSDA adoubée par toutes ces alliances. Nous allons rester mobilisés jusqu’à la victoire finale. Je ne dirai pas que ce qui a été fait est un jeu politique, mais ça frise le banditisme. J’avais prédit que des allaient crier victoire pour se faire passer en victime plus tard. Je ne sais pas d’où est ce que ces résultats sont sortis, mais la Cour constitutionnelle saura trancher. Aucun candidat ne peut résister à tant d’alliances. La démocratie, c’est la voix du pluriel et nous avons des alliances fortes. Personne ne saura arracher notre victoire, nous avons bataillé dur pour l’obtenir. Nous n’avons ménagé aucun effort pour avoir ce résultat », a déclaré Hamady SANGARE.

PAR MODIBO KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *