Search
samedi 27 novembre 2021
  • :
  • :

Loi de protection des personnes handicapées: la FEMAPH dissémine le décret d’application

La salle de conférence de la Fédération malienne des associations de personnes handicapées (FEMAPH) a abrité, le jeudi 21 octobre 2021, les travaux de l’atelier de dissémination du décret d’application de la loi N°20l8-027 du 12 juin 2018 relative aux droits des personnes vivant avec un handicap. Initiée par le Bureau exécutif de la FEMAPH, avec l’appui financier de l’ONG Sight-Saver (Sauver la vue), l’objectif de cette rencontre était de partager le contenu dudit décret avec les leaders des organisations et des institutions d’éducation spéciale membre de la FEMAPH.

L’ouverture des travaux était présidée par le secrétaire exécutif de la FEMAPH, Zoumana DIALLO ; en présence du représentant de l’ONG Sight-Saver, Daouda KONE ; des représentants de Organisations de personnes handicapées (OPH) membres de la FEMAPH.
Pour rappel, en septembre dernier, le Président de la transition, le Colonel Assimi GOITA, a procédé à la signature du décret d’application de la Loi N°20l8-027 du 12 juin 2018 relative aux droits des personnes vivant avec un handicap. Cette décision avait été saluée comme étant une ‘’avancée majeure’’ dans la lutte pour la protection des droits et l’inclusion des personnes vivant avec un handicap au Mali.
A la suite de la signature dudit décret sous le leadership de la FEMAPH, deux comités (technique et restreint) ont été mis en place et un plan opérationnel a été élaboré pour le suivi de l’application dudit décret.
C’est dans le cadre de la mise en œuvre d’une recommandation issue de la première réunion ordinaire du Bureau Exécutif de la FEMAPH suite à la signature du décret par le président de la transition, que le présent atelier a été organisé pour la dissémination du contenu dudit décret par un maximum de personnes handicapées.
Au cours de cette session, il s’agissait pour les participants de discuter des perspectives en termes de plaidoyer et de suivi de l’application des dispositions du décret.
Au Mali, la situation des PH est surtout marquée par d’importantes inégalités socioéconomiques par rapport au reste de la population.
Ainsi, il ressort d’une enquête que les personnes handicapées, estimées à 15,5% de la population, font parties de la couche des plus pauvres du pays.
Selon l’enquête, une personne sur cinq vivants en dessous du seuil de pauvreté est handicapée dans les pays en développement, la majorité des PH appartient aux catégories les plus pauvres.
Aussi, 90% des enfants handicapés ne sont pas scolarisés (UNESCO) et 30% des enfants des rues sont handicapés (UNICEF).
Les taux d’alphabétisme chez les adultes handicapés ne dépassent pas 3% chez les hommes et 1% chez les femmes (PNUD).
Le taux de chômage des PH atteint 85% dans certains pays d’Afrique (OIT).
Les personnes handicapées sont aussi beaucoup plus exposées à tout type de violence, surtout les femmes et les enfants.
Pour s’inscrire dans l’élan mondial par rapport au respect des droits humains des personnes handicapées, en 2007, le Mali a ratifié la Convention International Relative aux Droits des Personnes handicapées (CRDPH).
Dans le souci de promouvoir les droits des personnes handicapées au Mali, la FEMAPH et les organisations de la société civile se sont mobilisés auprès du ministère de la solidarité et des actions humanitaires pour l`élaboration et l`adoption d’une loi de protection sociale en faveur des personnes handicapées comme la stipule la CRDPH. C’est ainsi qu’en juin 2018, cette loi a été adoptée à l’unanimité par l’Assemblée Nationale sous le nom de « La loi relative aux droits des personnes vivant avec un handicap».

Par Abdoulaye OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *