Search
samedi 8 mai 2021
  • :
  • :

L’oréade Noire: Magma à la recherche de l’homme vertueux

L’Université catholique de l’Afrique de l’Ouest-Unité universitaire à Bamako (UCAO-UUBa) a servi de cadre, le samedi 17 avril, à la dédicace du nouveau livre de Magma Gabriel KONATÉ, titré L’Oréade Noire. La cérémonie s’est déroulée en présence de l’auteur, Magma Gabriel KONATÉ ; du responsable de la filière Journalisme et Communication de l’UCAO-UUBa, le Dr Alexis DEMBÉLÉ ; du représentant de la Maison d’édition Jamana, M. SIDIBÉ ; du Directeur du quotidien Les Échos, Lévis DOUGNON et de plusieurs étudiants.

Dans son propos introductif, Lévis DOUGNON a déclaré que Magma Gabriel KONATÉ est un monument. Selon lui, ce mot résume toute l’œuvre de cet homme de culture qui est passé par le théâtre, les films, la radio, le livre avec plusieurs publications.
Le représentant de la maison d’édition Jamana, M. SIDIBÉ, ajoutera que Magma Gabriel KONATÉ est un auteur qui travaille beaucoup sur la culture. « Tous ses ouvrages font la promotion de nos cultures et de nos traditions. Il tient beaucoup à la question de la récupération culturelle par la jeune génération qui perd de plus en plus ses repères », a-t-il témoigné, avant d’inviter les jeunes à la lecture qui est le fondement de toutes les matières.
L’auteur Magma Gabriel KONATÉ a expliqué que c’est un de ses amis, Ibrahim BANNE, après un douloureux constat du fait que les chefs d’État africains n’incarnent plus les vertus que les peuples attendent d’eux, lui a demandé d’écrire un livre sur l’hymne du Wassoulou.
Selon lui, il s’est inspiré de l’hymne de l’empire du Wassoulou qui a été dédié à Samory TOURÉ pour essayer de chercher l’homme vertueux qui serait capable de diriger les pays africains.
« Malheureusement, nous n’en avons pas trouvé », regrette Magma Gabriel KONATÉ.
Il a expliqué que L’Oréade Noire est l’esprit de la colline, de la montage, l’esprit protecteur de toute l’Afrique. En un mot, dit-il, l’Oréade Noire c’est le ‘’Dougou dasiri’’, c’est à dire cet esprit qui veille et qui protège le village.
A travers cet ouvrage, l’auteur interpelle les fils d’Afrique d’ouvrir les yeux et d’arrêter délire des chefs d’État qui ont la double nationalité.
A son avis, c’est à cette condition que les vrais fils de l’Afrique seront enfin les dirigeants. « Que celui qui vient au pouvoir soit un exemple pour les Africains. Nous voulons avoir des présidents par leurs comportements, leurs agissements ; des présidents, non pas pour leurs poches, mais pour leur culture, pour leur savoir, pour leur dignité, pour leur honneur ».
L’auteur a souligné que ce livre peut être utile à la jeune génération, car si un peuple ne maîtrise pas son éducation et n’a pas la maîtrise des mécanismes de socialisation pour transmettre aux enfants le savoir-faire et le savoir-être et lorsque c’est un autre qui le fait à sa place, son acculturation est enclenchée de façon inexorable.
Son combat est que les jeunes puissent s’approprier la culture et que les anciens se remettent en cause pour n’avoir pas transmis à la jeune génération le savoir culturel. Homme de culture qu’il est, Magma Gabriel KONATÉ a exprimé son regret de constater que la culture est réduite au folklore.

PAR MODIBO KONÉ




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *