Search
vendredi 30 juillet 2021
  • :
  • :

Lutte contre la malnutrition: l’introduction de la spiruline contre cette maladie

La Mutuelle Bekan Saint Valentin de Pablo du Quartier Sans fil a officiellement lancé son programme de lutte et de prévention de la malnutrition et de l’anémie, à travers l’introduction de la spiruline dans leur prise en charge. Cette initiative a été possible grâce à la collaboration entre ce centre de santé, le Centre Père Michel et Antenna France.
La cérémonie était présidée par le chef de quartier, Souleymane COULIBALY, qui avait à ses côtés le représentant du médecin chef de la commune II, Mariam DJILLA ; du Directeur général du Centre Père Michel, Nobert DJOR ; de la représentante d’Antenna France. C’était également en présence des responsables sanitaires de ladite structure ainsi que des usagers de ce service.
De même, l’évènement marque également l’ouverture de la Maison de nutrition au sein de la Mutuelle Bekan.
Souhaitant la bienvenue, Souleymane COULIBALY a salué les efforts des partenaires ayant permis la réalisation de ce programme qui était en cours depuis quelques années.
Dans un pays où le taux de malnutrition est encore très élevé, l’introduction de la spiruline pour sa prise en charge est un grand pas dans la lutte contre cette maladie, a-t-il apprécié.
« J’espère que cette expérience dans notre quartier soit un succès total afin qu’elle puisse être élargie à toutes les communes du District de Bamako pour l’intérêt supérieur des enfants qui sont les premières victimes de cette maladies», a indiqué M. COULIBALY.
De son côté, le médecin en charge de ce programme, au sein du centre de santé la Mutuelle Bekan Saint Valentin de Pablo du Quartier Sans fil, a affirmé que la décision d’introduction de la spiruline dans la prise en charge de la malnutrition était consécutive aux résultats concluants des recherches, celles-ci ayant prouvé la valeur nutritionnelle de ce produit local.
« Nous promettons que les efforts seront maintenus pour faire de la Maison de nutrition un cadre de lutte contre cette maladie. Déjà, depuis quelques années, ils procèdent à des distributions gratuites de la spiruline aux enfants », a affirmé M. FANE.
Pour Dr Hassane BORE, la spiruline est une algue et, donc, un produit local qu’on retrouve dans plusieurs localités du pays.
Ainsi, selon lui, ce programme rentre également dans la valorisation de nos produits locaux contre une maladie d’enjeux majeurs de la santé publique.
De son côté, le directeur général du Centre Père Michel a rappelé que ce résultat était le fruit de plusieurs années d’efforts.
En effet, depuis 2011, affirme-t-il, ils produisent de la spiruline dans leur ferme de Moribabougou et qui sert d’expérimentation.
Aussi, a-t-il indiqué, les résultats de la spiruline contre la malnutrition ont-ils motivé la création de la Maison de nutrition de Bamako.
Ce cadre se chargera du volet traitement curatif, mais aussi de l’aspect préventif, à travers la formation, la sensibilisation des parents, a-t-il souligné.
Pour rappel, selon les statistiques, plus de deux milliards d’individus souffrent de la malnutrition. Toutefois, les enfants de moins de 5 ans sont les plus affectés. Et ceux qui parviennent à y survivre sont marqués à vie avec notamment des problèmes de croissance physique et d’intelligence.

Par Sikou BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *