Search
vendredi 6 décembre 2019
  • :
  • :

Maladie de la Dengue: 14 cas suspects dont zéro cas de décès

Le ministère de la Santé et des affaires sociales, dans un communiqué, informe qu’à la date du 5 novembre 14 cas suspects de dengue ont été notifiés. Ainsi, le département a saisi l’occasion pour informer sur le dispositif mis en place tout en sensibilisant les populations sur les mesures de prévention contre cette maladie.
COMMUNIQUE
Dans le cadre de la surveillance épidémiologique, le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales informe l’opinion nationale et internationale de la notification, le jeudi 31 octobre 2019, de cas de dengue en Commune VI du district de Bamako et dans le district sanitaire de Kalabancoro.
Face à cette situation, un dispositif robuste de riposte a été mis en place.
A la date du 5 novembre 2019, quatorze (14) cas suspects ont été notifiés et répartis comme suit :
-11 cas suspects à Yirimadio,
-2 cas suspects à Niamana,
– 1 cas suspects à Banankabougou.
Parmi ces cas suspects, six (6) ont été testés positifs aux laboratoires du Centre Universitaire de Recherche Clinique (UC RC) et du Centre d’Infectiologie Charles Mérieux (CICM) de Bamako.
Sur les six (6) cas positifs, trois (3) sont de Yirimadio, âgés de 3, 16, et 20 ans, deux (2) de Niamana, âgés de 2 et 13 ans et un (1) de Banankabougou âgé de 49 ans.
Tous les cas ont été pris en charge et se portent bien. On ne déplore aucun cas de décès.
Ainsi, les actions suivantes sont en cours :
-l’investigation et la prise en charge des cas,
-la pulvérisation intra et extra domiciliaire dans les localités concernées,
-l’activation des comités de gestion des épidémies et catastrophes à tous les niveaux du système de santé,
-le renforcement des capacités du personnel et des stocks des intrants,
-le renforcement de la surveillance épidémiologique sur toute l’étendue du territoire national,
-l’information et la sensibilisation des populations sur les mesures de prévention de la maladie.
Le Ministre de la Santé et des Affaires Sociales invite les populations à observer les mesures de prévention ci-après:
-mesures individuelles : l’utilisation de moustiquaires imprégnées d’insecticides ; les crèmes répulsives ; le port d’habits amples et à manches longues ;
– mesures collectives : l’assainissement de l’environnement (l’hygiène et la salubrité quotidienne, le désherbage, la destruction des sources d’eaux stagnantes, la pulvérisation domiciliaire, des espaces verts).
Le Ministre de la Santé et des Affaires Sociales invite les populations à rester sereines, et les rassure que toutes les mesures sont prises pour maintenir notre pays indemne de toute épidémie.
Bamako, le 5 novembre 2019

P/Le Ministre/PO
Le Secrétaire Général
Dr Mama COUMARE
Chevalier de l’Ordre National




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *