Search
mardi 18 mai 2021
  • :
  • :

«Malitelda »: pour un parasol, il poignarde à mort son voisin

Le lundi dernier, une bagarre de routine entre camarades s’est soldée par un drame.
Au fait, à cause d’un simple parasol, le jeune sénégalais Abdoul GUEYE, revendeur de téléphone, qui avait posé sa valise à «Malitel Da», il y a seulement deux mois, vient de poignarder Cheik Oumar Sangaré dit Wassolo, également revendeur de téléphone, il y a des années et bien connu de cette célèbre Rue du Centre commercial à Bamako.
Emmené aux urgences du CHU Gabriel TOURE, Wassolo succomba à sa blessure 20 minutes après, selon les explications de l’Inspecteur-principal Aboudrame TOURE, du Commissariat de police du 1er arrondissement.
Après un arrangement entre les autorités publiques et l’association des revendeurs et réparateurs de téléphones portables de la rue « MALITEL Da », les déguerpis de cette zone ont posé leurs kiosques dans la cour du Carrefour des jeunes en attendant de trouver une situation idoine à leur recasement.
Malheureusement, le 1er jour même leur déménagement, ce meurtre s’y est produit avec l’indignation des tous.

Les faits
Suite au déguerpissement brusque de leurs étals, les revendeurs ont été obligés de garder leurs bagages dans différents coins et recoins, non loin de leur site habituel.
Ainsi, le matin du lundi 6 février, quand les revendeurs et réparateurs de téléphone ont commencé à s’installer, le jeune Wassolo a cherché en vain son parasol. Après avoir demandé ses camarades, ces derniers lui ont fait savoir que c’est le Sénégalais qui l’a pris la veille.
Très furieux, il a demandé à son nouveau voisin de lui remettre son parasol. Celui-là a répliqué en disant: « je ne l’ai pas pris ». Mais, comme tous les témoins ont indexé le Sénégalais, Wassolo a décidé alors de prendre le parasol de son nouveau voisin en remplacement du sien. C’est là qu’une bagarré s’est éclatée entre les deux jeunes qui ont été séparés par les voisins.
Quelques instants après, Wassolo continuait à traiter Abdoul de voleur, malgré les mis en garde de ce dernier de ne pas l’appeler comme voleur, Wassolo persiste et signe. Aveuglé par la colère, le Sénégalais Abdoul GUEYE s’arme d’un couteau et poursuit son adversaire qui prend immédiatement la fuite. Après quelques pas dans la cour du Carrefour des jeunes, le poursuivi lassé tombe. Abdoul GUEYE, toujours égaré par la colère poignarde avec toute sa force son concurrent sans regret.
Le blessé a été transporté d’urgence à l’hôpital Gabriel TOURE par les agents de la Protection civile. Après une vingtaine de minutes, le jeune Wassolo a rendu l’âme. Selon le Commissaire Sirima TANGARA du 1er arrondissement, Cheik Oumar Sangaré dit Wassolo, célibataire et sans enfant, était âgé de 34 ans.
Sa dépouille mortuaire a été transportée dans son village dans le cercle de Yanfolila. Quant au jeune Sénégalais, il est en garde à vue au 1er Arrondissement, en attendant la fin de la grève des magistrats pour comparaitre devant le juge. Mais, rapporte le Commissaire Tangara, l’état psychique de l’auteur de coups et blessures volontaires ayant entrainé la mort, pour avoir passé quelques jours à l’hôpital, a fait trainer les enquêtes policières.
En tout cas, le Commissaire Tangara a profité de cette triste occasion pour rappeler aux citoyens de ne pas se faire justice. Et qu’ils sachent que les autorités sont là pour la quiétude et la justice sociale.

Par Christelle KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *