Search
lundi 1 mars 2021
  • :
  • :

Manif de Kidal: la main de Iyad

Dans le viseur depuis son offensive osée sur Konna et Diabali en janvier 2013, longtemps réduit à la clandestinité et récemment donné pour mort, Iyad Ag Ghaly, qui a déclaré la guerre à la France, serait le planificateur de cette marche contre la France.

Beaucoup d’observateurs s’interrogent en effet sur le caractère spontané de la manifestation qui a dégénéré avant-hier à Kidal faisant 2 morts et 4 blessés.
Pour beaucoup, elle ne relève ni d’un hasard ni d’une manifestation spontanée d’humeur de la population.
Au regard des cibles des manifestants et de la violence qui s’en est suivie, certaines sources laissent entendre que la manifestation de lundi à Kidal avait été bien planifiée et dirigée par certains éléments infiltrés d’Ansardine et du MNLA parmi les femmes et enfants manipulés.
Beaucoup de sources indiquent aussi que les manifestants ont été transportés à l’aéroport à bord de véhicules et de motos pour provoquer les forces internationales et lancer des slogans islamistes.
Plusieurs témoins présents à la manif, ce lundi à Kidal, rapportent que des combattants d’Ansardine ont été vus parmi les manifestants à l’aéroport. Les mêmes sources indiquent qu’ils étaient là et bien armés ! Sous anonymat elles rapportent toutes que se seraient bien les combattants infiltrés d’Ansardine qui auraient tiré les premiers vers la MINUSMA et probablement même vers la foule.
Plusieurs éléments tendent à créditer l’hypothèse d’une peu glorieuse manipulation de femmes et d’enfants de la part d’organisateurs eux-mêmes aiguillonnés par un commanditaire qui en veut particulièrement à la France.
L’exigence par les manifestants de la fin des enquêtes sur les récentes attaques contre Barkhane et la libération des trois personnes arrêtées par les Français de l’opération Barkhane, accusées d’être complices des terroristes qui ont récemment posé des mines qui ont tué trois militaires français suggèrent fortement une instrumentalisation. Or, les organisateurs de la manif ne peuvent pas ne pas savoir que la France s’est jugée de traquer, de retrouver et de punir ceux qui ont fait le Coup. Un coup revendiqué par Ansardine à travers un de ses porte-paroles. Au regard de l’influence qu’on lui prête sur la plupart des groupes et leurs leaders. Pour preuve, afin de pouvoir tenir le Forum de Kidal en fin mars dernier, les responsables de la CMA ne sont-ils pas allés demander son autorisation ?), certains observateurs n’excluent pas une action de représailles d’Iyad Ag Ghaly contre la France, à travers cette manif ; à tout le moins organisé avec sa bénédiction.
C’est pourquoi beaucoup d’observateurs pensent que par le coup de lundi dernier, Ansardine entend se venger de la France pour l’arrestation de ses éléments infiltrés dans les rangs du MNLA. Est-ce, ces éléments qui se sont introduits par effraction « sur la piste de l’aéroport de la ville » en saccageant et mettant le feu aux installations sécuritaires ?
En attendant les résultats des enquêtes, d’aucuns n’hésitent pas à indexer directement Iyad Ag Ghaly comme la main invisible derrière cette manif. Une manif de laquelle le CMA s’est démarqué sans trop condamner visiblement par accommodements raisonnables.

Par SAMBI TOURE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *