Search
samedi 19 septembre 2020
  • :
  • :

Meeting de soutien au CNSP: la démonstration de force du MP4

Pour la deuxième fois consécutive, le Mouvement populaire du 4 septembre (MP4) a organisé, ce mardi 15 septembre, un meeting de soutien aux forces armées et de sécurité et au CNSP. Ce meeting organisé pour exiger que la transition soit dirigée par un militaire a mobilisé la présence de quelque milliers de manifestants au Monument de l’indépendance.

Dans son intervention, Alassane TANGARA, président de la Plateforme le Mali est pour nous tous, a déclaré que le Mali fait face à une trahison étrangère. Il a noté qu’il est incompréhensible que malgré la présence des milliers de soldats de l’ONU et de la force Barkhane au Mali, l’insécurité bat son plein dans notre pays.
Selon Alassane TANGARA, il n’est plus question que des politiciens véreux fassent ce qu’ils veulent dans notre pays. Aux dires du jeune TANGARA, la CEDEAO veut imposer sa volonté au Mali. « Nous allons mourir pour la cause de nos forces armées et de sécurité. Des pièges ont été concoctés pour attendre le CNSP au sommet de la CEDEAO au Ghana. Mais la dernière volonté sera celle du peuple malien », a mis en garde Alassane TANGARA.
Abondant dans le même sens, Seydou Oumar TRAORE, président de la Plateforme les Patriotes, a affirmé que le combat du MP4 est que le Mali soit géré conformément à la volonté du peuple. « Nous voulons que notre armée soit libre. Nous sommes prêts à mourir comme le dit l’hymne national. Le MP4 est d’accord avec la Charte de la transition qui a sanctionné les concertations nationales. Ceux qui rejettent cette Charte nous leur demandons de laisser de côté les intérêts personnels et mettre le Mali au-dessus de tout », a souligné Seydou Oumar TRAORE.
Il a informé que dans les jours à venir le MP4 organisera une grande manifestation dans toutes les villes du pays pour véhiculer les mêmes messages.
A son tour, Mme OUATTARA Nana Kadidia TRAORE, membre des Associations pour le Mali (APM), a affirmé que les femmes du Mali sont toujours au-devant de la scène pour défendre la cause des femmes et des enfants. Selon elle, la crise actuelle est une crise d’intérêt. « Nous les femmes ne sommes pas dans cette dynamique. Notre combat consiste à défendre l’armée et l’intérêt du pays », a affirmé Nana Kadidia TRAORE.
Le président du Mouvement ‘’wati sera’’, Abdoulaye KEITA, non moins porte-parole du MP4, a affirmé que la concertation nationale organisée la semaine passée avec succès est une victoire du peuple malien. Aux dires de M. KEITA, les assises organisées par le CNSP ont été l’occasion pour l’ensemble du peuple de parler de manière franche. Il a indiqué que lors de ces concertations le MP4 a porté le message du peuple qui est la suivant : ‘’laissez le CNSP conduire cette transition avec la participation de toutes les forces vives’’.
« Nous ne voulons pas qu’une autre personne dirige la transition en dehors du CNSP », a insisté Abdoulaye KEITA.
Le porte-parole du MP4 a expliqué que leur objectif est de soutenir les forces armées et de sécurité et d’accompagner le CNSP pour sa mission. Il a lancé un appel à la mobilisation pour accompagner le CNSP.
« Notre motivation c’est Un Peuple-un But-Une Foi. Notre coloration c’est le Vert-Jaune-Rouge », a affirmé le porte-parole du MP4.
Soulignons qu’à l’image de Bamako, des rassemblements ont été organisés dans d’autres capitales régionales comme Sikasso, Ségou, Koutiala, Mopti et Gao pour soutenir une transition dirigée par un militaire.

PAR MODIBO KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *