Search
jeudi 13 décembre 2018
  • :
  • :

Le mouvement IBK Kanu 2018 et la Présidentielle: le double engagement

Mobiliser un million d’électeurs et faire voter autant de personnes au profit du Président IBK afin de lui assurer la victoire dès le premier tour de la présidentielle du 29 juillet prochain, voilà le double engagement du Mouvement IBK Kanu 2018. Une ambition qui a été dévoilée à la faveur d’une conférence presse qui s’est tenue avant-hier samedi à la Maison de la presse.

L’exercice auquel s’est attelé le Coordinateur national du Mouvement, Ismaël COULIBALY, et le porte-parole, Youssouf K. SACKO, en langue Bamanakan, aura mobilisé une foule nombreuse acquise à la cause du président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA. Un homme d’État, un homme singulier au parcours exceptionnel ayant gravi tous les échelons des postes administratifs et électifs, mais surtout une personnalité politique remarquable, doublée d’un humanisme hors du commun qui n’a de souci que le seul Mali et son développement harmonieux.
En décidant de porter leur choix à cet homme charismatique, en s’engageant à mobiliser toutes leurs énergies pour assurer la victoire à leur mentor dès le premier tour de l’élection du Président de la République qui se tiendra le 29 juillet prochain, les responsables et les leaders du Collectif des associations, groupements et clubs de soutien à la candidature du Président IBK qui prend la dénomination « Mouvement IBK Kanu 2018 » ont clairement affiché leurs ambitions. Ce d’autant plus que le Président IBK, comme l’a rappelé les initiateurs de l’événement, est une chance pour le Mali, un grand bâtisseur qui aura ouvert, malgré l’insécurité et la lutte contre le terrorisme, plusieurs chantiers de développement pour la prospérité au Mali. Au nombre de ceux-ci, les conférenciers ont fait référence à une soixantaine de projets qui sont réalisés ou en cours de réalisation.
Parmi les chantiers sur lesquels il se sont focalisés, l’on retient la mise en œuvre d’un programme intense de réforme du climat des affaires afin d’augmenter les investissements directs étrangers ; l’allocation d’une grande partie du budget à la réalisation d’infrastructures pour environ 175 millions d’euros (115 milliards de FCFA) ; l’adoption de la loi sur le Partenariat Public Privé (PPP) pour créer un cadre juridique favorable à l’investissement privé dans les secteurs des infrastructures. Sans compter que, pour la première fois, ce sont 500 milliards de FCFA du budget national qui sont dédiés aux investissements productifs.
Autres chantiers phares du Président IBK qui motivent la fierté du mouvement qui soutien sa candidature : la Loi d’Orientation et de Programme Militaire portant sur un montant de 1 230 milliards de FCFA entièrement financé par le budget national sur une période de 5 ans ; l’augmentation de 20 % des salaires ; la hausse des allocations familiales qui passent de 1 500 FCFA à 3 500 FCFA et 4 000 FCFA par enfant vivant avec handicap ; la valorisation de la valeur du point indiciaire de 330,75 FCFA à 375 FCFA en 2016, et passera à 400 FCFA en 2017-2018; l’augmentation de plus de 40 % du SMIG qui est passé de 28460 FCFA à 40 000 FCFA en 2016 et 42 800 FCFA en 2017 ; ainsi que la valorisation substantielle des frais de mission et de déplacement de nos agents à l’intérieur et l’extérieur dont ceux des chauffeurs qui sont passés de 2 000F à 20 000 FCFA et les cadres de 6 000 à 30 000 FCFA.
Dans le domaine de la création d’emplois, les conférenciers se sont également réjouis de la concrétisation, voire le dépassement de la promesse présidentielle des 200 000 emplois promis. S’y ajoute, rappellent-ils, le recrutement de 12 395 enseignants fonctionnaires et contractuels des collectivistes territoriales en cinq ans ainsi que le lancement récemment d’un vaste recrutement des corps de Police (2 200), de Garde (1 500), de Gendarmerie (1 500), de Sapeur-pompiers (500), du Génie rural (1 300).
En matière d’infrastructures, le Mouvement IBK Kanu 2018 note avec satisfaction la réalisation de l’échangeur multiple de Ségou, la construction de l’autoroute de Pélengana, celle de deux fois deux voies Bamako-Koulikoro, la réalisation du Pont de Kayo sur le fleuve Niger et ses voies d’accès ; l’électrification, la construction et l’équipement des salles de classes et des centres de formation professionnelle dans plusieurs localités du pays ; l’aménagement de plus de 52 000 hectares en zone Office du Niger, 8 000 à Baguinéda et 5 000 à Sélingué, etc.
Autant donc de réalisation et de chantiers ouverts qui font dire aux initiateurs de la rencontre que le Président IBK, en dépit de la campagne de dénigrement dont il est l’objet, est bel et bien l’homme de la situation. D’où leur volonté de se rassembler autour de lui, de mobiliser et de faire voter un million d’électeurs en sa faveur en lui assurant la victoire dès le premier tour au soir du 29 juillet.

Par Mohamed D. DIAWARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *