Search
samedi 27 novembre 2021
  • :
  • :

Musée national: le retour de nos biens culturels en France comme priorité

Le Musée national du Mali a tenu les travaux de la 30è session de son Conseil d’administration ce lundi 22 novembre 2021, à 9 h dans sa salle de conférence. C’était sous la présidence du ministre de l’Artisanat, de la culture, de l’industrie hôtelière et du tourisme, Andogoly GUINDO ; en présence du directeur général, Daouda KEITA ; de l’ensemble des administrateurs. Cette présente session était essentiellement consacrée à l’adoption du compte rendu de la 29ème session, du rapport d’activité et financier partiels.

Des différentes interventions lors de ce conseil, il en ressort que d’importantes activités touristiques ont été réalisé au Musée au cours du dernier exercice. Ainsi, de janvier à septembre 2021, plus de 9 820 personnes ont visité les lieux, parmi lesquels 5237 élèves ou étudiants ; 3367 touristes locaux ; et 609 touristes étrangers hors de l’UEMOA.

Malgré une nette amélioration enregistré au niveau de l’établissement, force est de constater avec le ministre que l’activité touristique n’a pas encore atteint le niveau de statistique d’antan.
« Certes, nous sommes encore loin des années 2008-2011, caractérisées par un flux massif des touristes étrangers » a souligné le ministre.
Une situation que le chef du département a justifié par les conséquences de la crise multidimensionnelle que travers notre pays depuis déjà quelques années.
En plus de la crise sécuritaire qui continue d’affecter le secteur culturel et en particulier les institutions Muséales, la survenue de la maladie à Coronavirus, a aussi eu des effets foudroyants sur le Musée nationale.
Malgré ces crises, le Musée se tient debout grâce à des efforts consentis par le DG et l’ensemble du personnel.
« Le Musée se porte de mieux en mieux, nous somme toujours atteinte de la crise, mais malgré tout, on se sent mieux » avoue le directeur général.
De son propos, il ressort que le Musée compte une prévision budgétaire de 669 607 122 FCFA, sur laquelle, la réalisation au 30 septembre est de 497 383 618 CFA ; ce qui fait un taux de réalisation à mi-parcours de 75,17%.
Un résultat plus satisfaisant, en comparaison à celui de l’année dernière qui s’élevait de 41 millions, dont 23 millions seulement ont pu être recouvrés, soit un taux de réalisation de 57,08%.

Par ailleurs, le ministre a annoncé que des démarches sont en cours avec le ministre des Affaires étrangères pour le retour de nos biens culturels qui se trouvent en France.
«Le retour des biens culturels maliens détenus à l’étranger est une priorité du gouvernement » affirme-t-il.
Le ministre s’est réjoui de constaté que les travaux de réhabilitation ont permis d’agrandi l’espace d’accueil du Musée, notamment avec la construction de trois nouvelles réserves.

PAR AMINA SISSOKO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *