Search
samedi 23 octobre 2021
  • :
  • :

Nouveau bureau de l’Association ‘’Yelémané Dagakané’’: de nouvelles bases, pour une nouvelle vision

L’association ‘’Yelémané Dagakané’’ a renouvelé son bureau, conformément au statut règlement. Contrairement à l’ancien bureau qui comptait 25 membres, la nouvelle équipe compte une cinquantaine d’hommes et de femmes engagés pour le développement du cercle de Yelémané. L’information a été donnée, hier dimanche par Dama KONTE, le 3ème Vice prédisent du bureau. C’était à la faveur d’un point de presse qui avait pour objectif de présenter le nouveau bureau.

Neuf exclus, y compris le sulfureux porte parle Bakary DIAMOU ; le prédisent sortant Modibo Nene DOUCOURE reconduit et une dizaine de nouveaux adhérants, voila le nouveau visage de l’association ‘’Yelémané Dagakané’’, qui est présente qui est au cœur du développement dans les 12 communes de leur cercle.
Selon Dama KONTE, recoller le tissu social déchiré entre les communautés durant ces dernières années est la mission principale assignée à ce nouveau bureau mis en place le 31 juillet 2021 à Yélémané, à l’issue d’une assemblée générale à laquelle toutes les forces vives du cercle ont participé.
« Il était question de ramener toutes les populations pour parler de paix et de réconciliation. Pour être franc, rien n’allait plus entre les fils du cercle. Pour preuve, dans l’ancien bureau de l’association ‘’Yelémané Dagakané’’, les gens ne s’entendaient plus ; moi-même qui était président j’ai été exclus de l’association. Mais on a finalement compris que si nous allons en rang dispersé, notre objectif ne sera jamais atteint. C’est pourquoi nous avons jugé nécessaire d’aller sur de nouvelles bases. Nous allons réussir à faire de notre cercle un havre de paix et de développement. C’est cette volonté affichée et commune qui est notre forcé », a dit le 3ème Vice président.
Quant au neuf personnes exclues du bureau, l’on apprend que cette exclusion a été faite conformément à une résolution prise par l’assemblée générale. On les reproche de violation et de non-respect des textes, précisément les articles 1, 4,11 des statuts ; de détournement des objectifs de l’association à des fins politiques, et d’autres attitudes qui vont à l’encontre des statuts et règlements de l’association.
Le conférencier a par ailleurs révélé que l’association est déjà à pied d’œuvre pour élaborer un plan d’action pour continuer ses projets de développement déjà entamés dans le cercle de Yelemané.
« Les grands chantiers de développement seront revus dans le cercle. Tout le monde sait que notre cercle souffre de problème d’infrastructures routières. Pendant l’hivernage, tous les villages sont inaccessibles, surtout le tronçon Diallaka- Yelémané, Yelémané-Nioro. C’est la réalisation de cette route qui est le rêve de tous les ressortissants de notre cercle. Nous allons faire des démarches auprès des plus hautes autorités pour que ce rêve soit une réalité. Et notre soutien ne fera pas défaut. Nous allons certainement faire le premier pas, comme nous l’avons fait dans les autres secteurs » a-t-il dit.
Signalons que l’association de ’’Yelémané Dagakané’’ prend à bras le corps des problèmes de développement de ses populations. Des savonneries ont été installées dans chaque village, au moins deux adductions d’eau pour la desserte d’eau potable, un moulin dans chaque village, des dizaines de routes en latérites, des ponts, des fonds pour les activités génératrices de revenus pour des programmes et projets de développement, pour stopper l’immigration clandestine des jeunes du cercle de Yelemané, telles sont entre autres réalisations que cette association a concrétisé depuis sa création à nos jours.
« L’association ‘’Yelémané Dagakané’’ s’est donnée la mission de soulager les souffrances de tous les maliens. Nous avons commencé par soulager notre cercle. Mais nous sommes là pour tous les maliens. Ces programmes-projets sont la volonté manifeste de tous les membres de notre association. L’objectif est d’inciter tous les migrants à faire comme nous.
Au-delà de sa vision humanitaire, l’association ‘’Yelémané Dagakané’’ lutte aussi contre l’injustice que subissent les populations au quotidien », a affirmé le 3ème vice-président.
Il a ainsi informé que c’est un investissement de plus de deux milliards qui a été fait par les membres de ‘’Yelémané Dagakané’’ dans le cercle en deux ans.

PAR CHRISTELLE KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *